BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/01. Période : Janv...

Par KONATE HAMED N'GOUASSE, le 05 Février 2018



BRVM : PALMARÈS MENSUEL DES SOCIÉTÉS COTÉES N°2018/01. PÉRIODE : JANVIER 2018

BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/01. Période : Janvier 2018

Préparé par :   Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

La BRVM a clôturé son dernier mois de l’année boursière 2017, un mois marqué par une forte hausse de son indice qui avait grappillé +8,77 % dans une année globalement baissière. À la suite de ce mois record, les investisseurs espéraient voir le mois de janvier 2018 emboiter le pas à celui de décembre 2017. Contrairement aux attentes, l’indice phare de la BRVM a chuté de -6,52 % réalisant le chemin inverse par rapport au mois précédent. Le tableau ci-dessous résume l’activité boursière de ce premier mois de l’année 2018.

Au terme de ce mois de cotation, la contreperformance du marché a été induite par celle de l’ensemble des secteurs. En effet, l’ensemble des indices sectoriels du marché ont plongé dans le rouge avec des variations allant de -1,50 % à -12,72 %.

Le Secteur Transport voit son indice enregistrer la plus forte baisse du mois avec un recul de -12,72 %. Une contreperformance induite par ses deux titres avec comme principal auteur le Titre Bolloré Transport & Logistics Cote d’Ivoire qui perd -12,83 % de sa valeur.

En réalisant une hausse de +29,11 %, CFAO Motors Côte d’Ivoire se place dans le lot des rares entreprises à avoir réalisé une hausse ce mois. TRACTAFRIC Motors Côte d’Ivoire, quant à elle, réalise une légère hausse de +0,48 %. Le reste des titres du secteur Distribution à l’image de SERVAIR Abidjan Côte d’Ivoire (-24,75 %) terminent le mois dans le rouge entrainant avec eux l’indice de leur secteur qui recule de -8,72 %.

Contrairement au mois précèdent, le secteur Services Publics dont l’indice enregistre une baisse de -6,65 % voit tous ces titres terminer dans le rouge. SODECI Côte d’Ivoire qui avait réalisé la plus forte hausse le mois dernier enregistre une correction de son cours à la baisse. Une situation qui fait chuter son cours de -37,39 %. ONATEL Burkina Faso quant à elle clôture avec un recul de -16,32 %. SONATEL Sénégal enregistre la plus faible baisse de son secteur avec une perte de valeur de -4,23 %.

La Société Générale des Banques Côte d’Ivoire réalise la belle performance du secteur Finance. Son cours gagne +2,12 %. BOA Sénégal termine, elle aussi, dans le vert. Elle enregistre une hausse de +1,80 % au terme de ce mois de cotation. Cependant, Ecobank Côte d’Ivoire et NSIA Banque Côte d’Ivoire ont toutes deux dévissé ce mois. Elles terminent respectivement avec une baisse de -19,15 % et -13,04 %. BICI Côte d’Ivoire voit également son cours chuter de -12,19 %. La contreperformance de l’ensemble de ces titres a contraint l’indice du secteur Finance à terminer avec baisse de -6,12 %.

Le cours de Filtisac Côte d’Ivoire chute de -10,66 %. Une contreperformance que l’on peut attribuer au paiement de son dividende complémentaire qui semble être mal apprécié par les investisseurs. SITAB Côte d’Ivoire, quant à elle, poursuit sa tendance baissière avec un recul de -13,92 %, observé ce mois. UNIWAX Côte d’Ivoire voit son cours enregistrer une baisse de -16,98 %. Le cours de SICABLE Côte d’Ivoire regagne du terrain ce mois avec une variation de +44,80 %, la plus forte hausse du marché. Une performance propulsée par son excellent résultat en progression de +607 % publié le mois dernier. Elle est suivie dans cette tendance par SMB Côte d’Ivoire et NEI-CEDA Côte d’Ivoire qui gagnent respectivement +33,86 % et +24,32 % au terme de ce mois baissier. Leur performance n’a cependant pas empêché l’indice du secteur Industrie de clôturer avec une baisse de -5,23 %.

SETAO Côte d’Ivoire termine avec une baisse s’établissant à -5,56 %.

SAPH Côte d’Ivoire dont le résultat provisoire de l’année 2017 en progression de +992 % a été rendu public à la fin de ce mois, enregistre un gain de +1,94 %. Les semaines à venir devraient voir son cours intégrer cet excellent résultat. Elle est suivie dans cette tendance par SOGB Côte d’Ivoire qui gagne +4,76 % au terme de ce mois. Cependant, l’indice du secteur Agriculture a enregistré un recul de -1,50 %. Une contreperformance fortement impactée par celle de SUCRIVOIRE Côte d’Ivoire qui continue sa tendance baissière avec une baisse de -16,67 % de son cours. PALMCI Côte d’Ivoire termine dans le rouge. Son cours régresse de -7,45 %.

Au terme de ce premier mois de cotation 2018, la BRVM a enregistré une baisse, et ce contrairement à l’espoir de reprise des investisseurs. Ainsi les investisseurs se forcent de croire que cette baisse serait juste une correction passagère après une forte hausse observée en décembre 2017. Le mois de février nous fournira plus d’information sur la situation du marché pour qui s’évertue à convaincre les participants que le marché boursier de la zone UEMOA n’est pas en crise.


Source : Bulletin officiel de la Cote, http://www.brvm.org/ ; calculs des auteurs

La volatilité et le bêta ont été calculés sur la période allant du 01 février 2012 au 31 janvier 2018

Le rendement a été calculé sur la période allant du 02 au 31 janvier 2018

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.