BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-1 du 05 au 09 ...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N°2018/S-1 DU 05 AU 09 FÉVRIER 2018

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-1 du 05 au 09 Février 2018

Préparé par :   Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion, Dakar (Sénégal)

La première semaine de cotation du mois de février se distingue de ses prédécesseurs en enregistrant une hausse de + 0,81 %. Cette situation vient raviver l’espoir d’une reprise du marché des actions de la BRVM après un premier mois de l’année baissier. Une analyse du tableau ci-dessous permet d’en savoir davantage sur l’évolution du marché en cette première semaine de cotation du mois de février 2018.

À l’opposé de la semaine dernière, la performance du marché a été tirée par 5 des 7 secteurs la composant.

Le secteur Transport réalise la plus forte hausse sectorielle de la semaine. Son indice clôture cette semaine en progressant + 8,65 %. Avec une hausse de + 8,75 %, le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire est l’unique artisan de la performance de son secteur d’activité. Son homologue MOVIS Côte d’Ivoire qui reste dans sa léthargie habituelle ; à en croire que les investisseurs ignorent son existence.

Depuis l’annonce de son résultat semestriel, le titre SETAO Côte d’Ivoire semble avoir la confiance des investisseurs. Une situation qui lui fait gagner au terme de cette semaine de cotation + 5,88 %.

Le secteur Agriculture voit la quasi-totalité de ses titres clôturer dans le vert cette semaine, une situation qui fait gagner +5,46 % à son indice. Cette performance est portée par les titres SAPH Côte d’Ivoire et SUCRIVOIRE Côte d’Ivoire qui au terme de cette semaine progresse respectivement de + 11,26 % et + 12,82 %. La performance de ces deux entreprises pourrait tirer sa source dans le résultat provisoire de 2017. Rappelons que le premier a annoncé un résultat provisoire pour l’exercice 2017 de 12 milliards en progression de +992 %. Quant au second, son évolution à la hausse pourrait être due à l’agréable surprise d’avoir un résultat annuel provisoire excédentaire de 3 milliards en régression de -18 %. Cette annonce contrarie le résultat du troisième trimestre déficitaire de -1,531 Milliards de FCFA (en baisse de -157%). Elles sont accompagnées dans cette tendance par PALM Côte d’Ivoire (+3,66) et SOGB Côte d’Ivoire (+0,43%).

Après avoir entamé une tendance baissière suite à l’annonce de la cession d’une part de ses activités, le cours de SERVAIR Abidjan Côte d’Ivoire regagne du terrain. Elle termine cette semaine avec une progression de +2,05 %. Elle est suivie dans cette tendance par les filiales du groupe Total qui terminent, elles aussi, dans le vert avec une hausse de +2,73 % pour Total Sénégal et + 4,62 % pour Total Côte d’Ivoire. Elles sont ainsi les principales artisanes de la performance de l’indice du secteur distribution qui gagne +1,42 % au terme de cette semaine de cotation. CFAO Motors Côte d’Ivoire qui était l’un des titres les plus performants en janvier 2018, débute ce deuxième mois de l’année avec un léger repli de -0,86 %.

BOA Côte d’Ivoire est parmi les entreprises de son secteur à terminer dans le rouge, son cours a connu un repli tout au long de cette semaine cumulant ainsi un total de -4, 26 %. Elle est suivie dans ce sens par BOA Mali (-3,33 %). Les deux nouveaux du secteur finance, Ecobank Côte d’Ivoire et NSIA banque Côte d’Ivoire ont toutes deux du mal à renouer avec le vert cette année. Elles terminent respectivement avec un repli de –1,23 % et -3,41 %. À l’opposé, les autres entreprises de ce secteur ont pour la plupart terminer dans le vert. La situation de BOA Sénégal en est une illustration avec un gain de +15,91 %. BOA Burkina et la SGBCI termine eux aussi dans le vert avec un gain respectif de +6,06 % et de +3,28 %. L’évolution de ces titres a permis à l’indice du Secteur finance de progresser de +1,37 %.

Tous les secteurs n’ont, toutefois, pas pu suivre la tendance du marché. En effet, le secteur Services Publics et le secteur Industrie terminent à contrecourant du marché avec une baisse respective de -0,55 % et de -1,38 %.

Malgré une hausse de +2,67 % du cours de CIE Côte d’Ivoire et une hausse de +2,47 % du cours de ONATEL Burkina, l’indice du Secteur Services Publics n’a pu terminer dans le vert. Une variation que l’on doit principalement à la contreperformance des titres Sonatel Sénégal (-1,06 %) et SODECI (-1,33 %).

Nestlé Côte d’Ivoire dont Bloomfield Investment a confirmé la note à long terme « A- », voit son cours terminer cette semaine avec un repli de -9,09 %. Elle est suivie dans cette même tendance par Crown Siem Côte d’Ivoire (-7,14 %) et AIR LIQUIDE Côte d’Ivoire (-5,49 %). Propulsé par son excellent résultat en progression de +153 % annoncé le mois dernier, NEI-CEDA Côte d’Ivoire termine à contrecourant de son secteur avec une hausse de +10 %.

Le marché a terminé sa première semaine de cotation du mois de février 2018 avec une hausse de son indice phare. Celle-ci ravive l’espoir des investisseurs de voir se mettre en place une tendance haussière après de long et difficile mois de baisse. Ainsi une continuité de cette tendance ne serait que bénéfique pour le marché dont la situation est toujours assez fragile. La semaine à venir nous renseignera davantage sur la psychologie et la stratégie à développer par rapport au marché.

 Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.