BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-3 du 19 au 23 ...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N°2018/S-3 DU 19 AU 23 FÉVRIER 2018. PÉRIODE : FÉVRIER 2018

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-3 du 19 au 23 Février 2018. Période : Février 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Place à la reprise.

À la fin de cette troisième semaine de cotation du mois de février 2018, l’indice boursier du marché régional des actions de l’UMOA affichait 232,45 points. L’approche de la période de diffusion des états financiers annuels des entreprises semble donner un coup de pouce à la dynamique des cours des sociétés cotées sur le marché financier régional. L’atmosphère semble être à l’optimisme qui permet à son indice phare de grappiller +0,27 % par rapport à la semaine précédente, poursuivant ainsi sa timide reprise. Le tableau ci-après présente l’évolution du marché des actions de la BRVM durant cette troisième semaine de cotation du mois de février.

La performance du marché s’observe dans la plupart des secteurs du marché hormis le secteur Services Publics. Après avoir annoncé un résultat semestriel 2017 en hausse de +10,2 % au mois de ²juillet passé, le groupe SONATEL Sénégal a terminé l’année 2017 avec un résultat net en recul de -6,3 %. Malgré un communiqué de presse destiné à rassurer le marché, le cours bousier du groupe a connu un repli de -2,47 % cette semaine. Sa contreperformance a entrainé l’indice du secteur Services Publics dans le rouge avec une baisse de -1,80 %. ONATEL Burkina et CIE Côte d’Ivoire ont, quant à eux, connu une variation opposée à celle de leur secteur avec des progressions respectives de +2,47 % et de +0,50 %.

Avec un gain de +0,11 % pour son indice, les semaines passent et se ressemblent pour le secteur Transports. En effet, une fois de plus sa performance a été impulsée par le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire dont le cours gagne également +0,11 % au terme de cette semaine. Les investisseurs semblent avoir définitivement jeté aux oubliettes le titre Movis Côte d’Ivoire qui n’a connu aucun mouvement depuis deux semaines.

Le titre BICICI accuse sa deuxième semaine de baisse avec une évolution négative de -3,02 %. Dans le même sens et avec plus de 198 mille titres échangés, le titre Ecobank Côte d’Ivoire reste l’un des titres les plus actifs du marché. Son cours a régressé de -5,79 % contre une hausse de + 9,62 % la semaine dernière. La SGBCI voit son cours terminer avec une hausse de +6,02 %. Une performance pas étrangère à celle du secteur Finance qui termine avec une hausse de +1,15 %. Ecobank Transnational Incorporated Togo termine elle aussi dans le vert avec une hausse de +5,56 %. Hormis BOA Sénégal (-0,18 %), qui termine sa deuxième semaine dans le rouge, les filiales du groupe BMCE terminent toutes la semaine dans le vert à l’image de BOA Côte d’Ivoire (+6,56 %) qui semble renouer avec la hausse après un mois de janvier baissier.

Servair Abidjan Côte d’Ivoire semble bien profiter de l’évolution de trafic de l’aéroport Côte d’Ivoire qui a connu un bond de 13 % en 2017 comme nous l’indique cet article de presse de Afrique sur 7, pour consolider son chiffre d’affaires. Une situation qui fait gagner à son cours +11,8 % synonyme de confiance des investisseurs. Elle est suivie dans cette évolution par Bernabe Côte d’Ivoire et Vivo Côte d’Ivoire avec une progression respective de +16,33 % et de + 9,89 %. Leur performance combinée a ainsi permis au secteur Distribution de terminer avec une hausse de +1,79 %.

L’ensemble des entreprises du secteur Industrie termine dans le vert cette semaine. Son indice gagne + 2,72 %, une performance que l’on peut mettre à l’actif des titres NEI-CEDA Côte d’Ivoire et Sicable Côte d’Ivoire. Après avoir réalisé une hausse de +40 % la semaine dernière, le cours de NEI-CEDA Côte d’Ivoire grappille encore +22,08 % cette semaine. Son cours semble réintégrer toutes les pertes enregistrées durant ces trois dernières années dues à un résultat déficitaire. Sicable Côte d’Ivoire qui nous a habitués à publier son résultat durant la dernière semaine du mois de février, voit son cours gagner +12,50 %. L’approche de cette date n’est pas étrangère à l’évolution de son cours. Uniwax Côte d’Ivoire et SMB Côte d’Ivoire clôturent, quant à eux, avec une hausse respective de + 7,19 % et de +7,27 %.

Avec une hausse de +38,86 %, le titre Sucrivoire Côte d’Ivoire affiche une hausse cumulée de + 55,77 % pour le mois de février 2018. Une première depuis son entrée en bourse. Une évolution fortement impactée par la politique affichée du gouvernement ivoirien de développer le marché du sucre comme l’indique le site de financialafrik. Son évolution combinée à celle de Palmci Côte d’Ivoire (+9,32 %) a ainsi permis au secteur Agriculture de terminer avec la plus forte hausse sectorielle qui s’établit à + 5,16 %. Les autres titres de ce secteur ont, à l’image de Sicor Côte d’Ivoire (-2,65 %), clôturé la semaine dans le rouge.

Au terme de cette troisième semaine de cotation du mois de février, le marché semble se donner un peu d’air avec une troisième semaine consécutive de hausse. Les investisseurs peuvent ainsi investir en toute quiétude leur capital sans cette crainte de baisse inexpliquée du marché. L’annonce ou l’anticipation des résultats annuels des sociétés cotées attendue dès la semaine prochaine devrait permettre au marché de continuer sur cette lancée. La semaine prochaine nous donnera plus de détail quant à l’évolution du marché.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.