BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N 2018/S-3 du 19 au 23 m...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N 2018/S-3 DU 19 AU 23 MARS 2018. PÉRIODE : MARS 2018

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N 2018/S-3 du 19 au 23 mars 2018.  Période : Mars 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Le vendredi 23 mars 2018 a marqué la fin de la troisième semaine de cotation du mois de mars. Une semaine de cotation marquée par la diffusion de trois états financiers supplémentaires portant le nombre de sociétés ayant diffusé leur compte à huit. Cette vague de publication n’est pas sans conséquence sur l’évolution de l’indice phare du marché des actions. En effet, l’indice BRVM-Composite termine cette semaine avec une hausse supplémentaire de +0,15 %. Quoi de plus intéressant pour les investisseurs que de se trouver dans un marché en hausse. Le tableau ci-dessous donne l’évolution des cours en bourse en cette troisième semaine du mois de mars.

Cette semaine, la performance du marché a été portée que par trois des sept secteurs. Ainsi quatre secteurs ont vu leur indice enregistrer une variation négative.

La plus forte baisse sectorielle est à mettre à l’actif du secteur Transport avec une variation de -5,08 %. Sa contreperformance a été fortement impactée par celle du titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire qui termine la semaine avec une baisse de -5,26 % continuant ainsi son évolution en dent-de-scie. Movis Côte d’Ivoire, quant à elle, enregistre une hausse de +12,54 % avec seulement deux titres échangés.

Les quatre plus grandes capitalisations boursières du secteur Agriculture clôturent toutes cette semaine dans le rouge avec comme chef de file SAPH Côte d’Ivoire qui enregistre un repli de -8,88 %. Elle est suivie dans cette tendance par Sucrivoire Côte d’Ivoire (-6,16 %) qui enregistre une autre semaine de baisse après une hausse la semaine dernière. PALM Côte d’Ivoire et SOGB Côte d’Ivoire enregistre, quant à elle, une baisse respective de -2,67 % et de -2,19 %. Leur contreperformance a ainsi induit celle de l’indice du secteur Agriculture qui clôture la semaine avec une baisse de -4,66 %. SICOR Côte d’Ivoire est la seule entreprise de son secteur à terminer avec une hausse de +0,84 %. À noter que les états financiers de ces entreprises ne sont pas attendus avant le mois d’avril.

Le secteur Finances dans lequel trois entreprises ont procédé à la diffusion de leurs états financiers, voit son indice clôturé avec un recul de -0,93 %. BOA Burkina qui a annoncé cette semaine un résultat net en hausse de +21 % et la mise en paiement d’un dividende  unitaire de 358 F CFA, en progression de 3 %, termine la semaine avec une baisse de -8,71 %. Ces informations semblent ne pas intégrer son cours ou ne pas influencer la décision des investisseurs. BOA Bénin, quant à elle, a annoncé un résultat net en recul de -8 % et la mise en paiement d’un dividende de 407 FCFA en recul de -8 % également, voit son cours terminer avec une légère hausse de +0,78 %. La surprise de la semaine nous vient d’Ecobank Transnational Incorporated Togo qui, qui avait annoncé un resultat déficitaire, réalise un résultat positif de plus de 126 Milliards FCFA. Une annonce qui laisse indifferent les investisseurs, son cours n’a pas connu de variation cette semaine avec deux fois plus de titres échangés que la semaine dernière. Contrairement à la semaine précédente, le titre BOA Sénégal termine avec un recul de -5 %. La SGB Côte d’Ivoire termine elle aussi avec un recul de -1,44 %. La plus forte hausse de ce secteur à été enregistrée par BICI Côte d’Ivoire avec une progression de +3,05 % de son cours.

Le Titre NEI-CEDA Côte d’Ivoire continue toujours sa correction vers le haut avec un gain de +37,04 %. Le titre Nestle Côte d’Ivoire qui a enregistré une hausse de +25,40 % commencerait, quant à elle, sa tendance haussière. Elle est suivie dans la même tendance par Air liquide Côte d’Ivoire avec une progression de +10,16 %. Malgré une bonne performance de ces titres, l’indice du secteur Industrie enregistre une baisse de -0,81 %. Sicable Côte d’Ivoire qui a annoncé son résultat la semaine dernière, termine la semaine avec un recul de -7,89 %. Simple coup d’arrêt ou une correction de son cours vers le bas après 1 mois de spéculation ? Uniwax Côte d’Ivoire termine sa deuxième semaine dans le rouge avec une baisse de -8,48 %.

Le secteur Distribution voit son indice grappiller +0,43 % au terme de cette semaine de cotation. Une performance que l’on peut mettre à l’actif des titres Bernabe Côte d’Ivoire et Total Côte d’Ivoire qui termine avec une progression respective de + 7,14 %. Après avoir terminé la semaine dernière dans le vert, CFAO Motors Côte d’Ivoire clôture la semaine avec une baisse de -3,13 %. Tractrafric motors Côte d’Ivoire continue toujours sa tendance baissière avec une perte de -7,48 %.

Le Titre Sonatel Sénégal poursuit sa hausse avec une variation de +2,20 % enregistré cette semaine. Elle est suivie dans cette même tendance par CIE Côte d’Ivoire qui termine avec une hausse de +5 %. Après avoir connu un repli la semaine dernière, le titre Onatel Burkina gagne +2,96 % au terme de cette semaine de cotation. Une performance qui a ainsi permis à l’indice du secteur Services Publics de terminer avec une hausse de +2,36 %. Sodeci Côte d’Ivoire est le seul titre de ce secteur à terminer dans le rouge avec un repli de -0,54 %.

Comme la semaine dernière la performance de la semaine est à mettre à l’actif de Setao Côte d’Ivoire. Elle clôture cette semaine avec une hausse de +40 % portant ainsi sa variation depuis le début de ce mois à +103 %.

Une nouvelle semaine dans le vert, la BRVM est plus que jamais hors de la zone rouge. Une performance conduite par la performance financière réalisée par les entreprises de sa cote. Aujourd’hui, seules huit entreprises ont pour le moment diffusé les résultats. Une situation qui devrait voir la courbe de l’indice phare du marché continuer sa tendance haussière.

 Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.