BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/03. Période : Mars...



BRVM : PALMARÈS MENSUEL DES SOCIÉTÉS COTÉES N°2018/03. PÉRIODE : MARS 2018

BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/03. Période : Mars 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Comme attendu, les jours de cotation du mois de mars furent fortement impactés par la publication des états financiers des entreprises cotées à la BRVM. En effet, le marché a enregistré la diffusion de 11 états financiers en ce troisième mois de cotation contre 10 attendus. Une situation qui améliore un tant soit peu la communication financière des entreprises cotées à la BRVM.

Dans la continuité du mois précédent, l’indice phare de la BVRM termine son deuxième mois consécutif dans le vert avec une hausse de + 3,57 % contre +3,06 % en février. Notons qu’il s’agit d’un mois qui a été moins volatile que le mois précédent avec une volatilité de 10,43 % contre 12,68 % observé en février. Le tableau ci-dessous fournit de plus amples informations sur l’activité boursière du mois de mars.

La hausse du marché est observable dans l’ensemble des secteurs du marché. Le secteur Services Publics, seul secteur en baisse le mois passé, termine ce mois avec une progression de +6,75 %. L’ensemble des titres de ce secteur voient leur cours terminer dans le vert. Ainsi, Sonatel Sénégal termine avec une hausse de +7,44 %. Une performance qui ne semble pas perturbée par l’annonce de son résultat en recul de -6,3 %, mais plutôt encensée par la mise en paiement d’un dividende par action constant de 1500 FCFA. SODECI Côte d’Ivoire et CIE Côte d’Ivoire, terminent tous deux avec des progressions respectives de +10 % et de +5,29 %.

Le secteur Finance connait une légère hausse de +0,10 %. Il doit sa performance principalement à 4 des 14 titres la composant. SIB Côte d’Ivoire qui a annoncé son résultat net en progression de +32 % voit son cours grappiller +3,85 % au terme de ce mois. Elle est suivie dans ce même sens par BOA Bénin et Ecobank Côte d’Ivoire qui avec des variations respectives de +9 % et de +21 % de leur résultat net, terminent avec une hausse respective de +1,59 % et de +9,98 %. Malgré un résultat de + 10 milliards FCFA annoncé en croissance de 150%, le cours de BOA Sénégal n’a pas connu de variation durant ce mois de cotation. Coris Bank International finit, quant à elle, à contrecourant de son secteur avec une baisse de -2,22 %. SGB Côte d’Ivoire termine ce mois dans le rouge avec une baisse de -3,38 %. SAFCA Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse de son secteur avec une variation de -23,71 %.

Le secteur Agriculture qui avait terminé avec la plus forte hausse le mois dernier ne gagne que +0,03 % à l’issue de ce mois de cotation. Sa performance est à mettre principalement à l’actif du titre SAPH Côte d’Ivoire dont le cours progresse de +5 %. SOGB Côte d’Ivoire termine avec un gain de +0,96 %. Les investisseurs semblent avoir du mal à s’accorder sur l’évaluation du cours de Sucrivoire Côte d’Ivoire. Une situation qui fait varier fortement son cours avec le taux de volatilité le plus élevé du marché s’établissant à 63,21 %. Son cours termine à contrecourant de son secteur avec une réduction de -13,04 %.

Le secteur Transport clôture ce mois avec une hausse de +2,20 %. Sa performance est à mettre à l’actif du titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire dont le cours termine avec une hausse de +2,22 %.

Le secteur Industrie voit presque tous ces titres terminer dans le vert, une situation qui permet à son indice de clôturer avec une hausse de +8,03 %. La performance de son secteur a été réalisée par le Titre NEI-CEDA Côte d’Ivoire qui voit son cours grappiller +150 % durant ce mois. Une performance qui pourrait être expliquée par une anticipation de son résultat net qui devrait être positif après 3 années de perte. La publication de son résultat annuel n’est pas attendu avant le mois de mai, une situation qui pourrait voir continuer les spéculations sur ses performances économiques et financières. Elle est suivie dans cette même tendance par Nestlé Côte d’Ivoire et SMB Côte d’Ivoire dont les cours gagnent respectivement +40 % et +38,55 % à l’issue de ce mois de cotation. En attendant son résultat net (attendu pour la mi-avril), le cours de Air Liquide Côte d’Ivoire gagne +42,86 %. Uniwax Côte d’Ivoire clôture à contrecourant du marché. Son cours accuse une perte de -4,23 %. Elle est suivie dans ce même sens par Sitab Côte d’Ivoire dont le cours accuse un repli de -2,73 %.

Le Secteur Distribution qui est l’un des secteurs les moins volatiles avec un taux de volatilité de 19,36 % du marché voit son indice enregistrer une hausse de +2,27 %. Une performance portée par 3 des 7 titres. Ainsi, CFAO Motors Côte d’Ivoire qui termine avec une variation de +8,94 % soit le double du marché. Une variation que l’on pourrait également mettre à l’actif d’une anticipation de son résultat net qui est attendu pour la mi-avril aussi. Vivo Energy Côte d’Ivoire dont le résultat net en progression de +14 % a été diffusé à la fin de ce mois termine avec une hausse de +12,90 %. Tractrafric Motors Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse du marché avec un recul de -31,52 % de son cours. Des échos sur son résultat serait-elle la cause de cette baisse ? Le mois à venir nous en dira davantage.

Le titre SETAO Côte d’Ivoire réalise l’une des plus belles remontées de ce mois avec une hausse de +119,44 %. Une performance qui pourrait traduire une spéculation sur son résultat attendu pour bientôt.

De façon générale, le mois de mars a été plus rémunérateur pour les investisseurs que le mois de février. Une situation favorisée par les performances économiques et financières des entreprises cotées publiées ou anticipées. Mais certaines entreprises comme Tractrafric Motors Côte d’Ivoire et SAFCA Côte d’Ivoire dont la performance financière risque de mettre à mal leurs cours pourraient avoir un impact non négligeable sur la performance du marché durant les mois à venir.

Source : Bulletin officiel de la Cote, http://www.brvm.org/ ; calculs des auteurs

La volatilité et le bêta ont été calculés sur la période allant du 01 avril 2012 au 30 mars 2018

Le rendement a été calculé sur la période allant du 01 au 28 février 2018

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.