BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-4 du 23 au 27 ...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N°2018/S-4 DU 23 AU 27 JUILLET 2018. PÉRIODE : JUILLET 2018

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-4 du 23 au 27 juillet 2018.  Période : juillet 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Le vendredi 27 marquait la fin de la quatrième semaine de cotation du mois de juillet 2018. Une semaine marquée par la publication de deux états financiers approuvés par les commissaires aux comptes et par le fractionnement du titre Sitab Côte d’Ivoire en raison de 20 actions nouvelles contre 1 action ancienne. Malgré une fin de semaine haussière, avec les deux derniers jours dans le vert, l’indice phare de la BRVM enregistre une nouvelle fois une note négative à l’issue de cette semaine. Sa variation s’établit à -0,285 %. Cette dernière vient s’ajouter à un mois de juillet globalement baissier avec un recul cumulé de -3,64 %. Le tableau ci-dessous fournit plus de détail sur l’évolution du marché en cette quatrième semaine de cotation.

L’évolution des indices sectoriels du marché a fortement impacté celui de l’indice phare de la BRVM. En effet, tous les indices sectoriels, hormis celui du secteur Finance, ont terminé la semaine dans le rouge.

Constitué par l’unique titre SETAO Côte d’Ivoire, le secteur Autres enregistre la plus forte baisse sectorielle de la semaine. Son indice accuse une baisse de –5,88 %. Le titre SETAO Côte d’Ivoire continue sa correction à la baisse.

À l’image de la semaine dernière, SAPH Côte d’Ivoire continue sa remontée, son cours enregistre un gain supplémentaire de +1,38 % à l’issue de cette semaine. Il est d’ailleurs le seul titre du secteur Agriculture à terminer dans le vert. Globalement, l’indice du secteur Agriculture enregistre une régression de -1,91 %. Le titre Sucrivoire Côte d’Ivoire qui avait connu une hausse de +4,27 %, enregistre une perte de -5,45 %, continuant ainsi semaine après semaine son évolution en dent de scie sans réellement donner de signal positif. Le titre SOGB Côte d’Ivoire semble entamer une spirale baissière depuis le début de ce mois avec une variation de -5,45 % portant sa perte totale de ce mois à -13,37 %. Palm Côte d’Ivoire, quant à elle, clôture sa deuxième semaine dans le rouge avec une légère baisse de -0,16 %.

Le secteur Industrie voit son indice terminer dans la même tendance que la semaine dernière avec une baisse de -1,82 %. Une contreperformance fortement impactée par celles des titres NEI-CEDA Côte d’Ivoire et Unilever Côte d’Ivoire. La première clôture cette semaine avec une évolution contraire à celle observée la semaine dernière, son cours perd une nouvelle fois de sa valeur avec une baisse de -12,20 %. Rappelons que cette évolution fait suite a une correction de valeur entrainée par la forte spéculation observée sur son cours en debut d’année. Quant au titre Unilever Côte d’Ivoire dont le marché est toujours dans l’attente de l’approbation du CREPMF ou non du projet d’Offre Publique de Rachat de ses actions (OPR), voit son cours enregistrer une perte de -15,54 %. Nestlé Côte d’Ivoire et Solibra Côte d’Ivoire semblent toutes deux ne pas avoir la confiance des investisseurs. Leur cours reculent respectivement de -1,92 % et de -1,64 %. Elles sont suivies dans cette même tendance par Sitab Côte d’Ivoire dont le cours accuse un repli de -2,44 %. la belle opération de ce secteur est à mettre à l’actif des titres Uniwax Côte d’Ivoire et Air liquide Côte d’Ivoire. Elles terminent toutes deux à contrecourant de leurs secteurs avec une hausse respective de +1,59 %, et de +4 %.

Le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire termine sa deuxième semaine avec une baisse de -1,65 %. Une contreperformance qui a induit celle du secteur Transport. Celui-ci voit son indice enregistrer une note negative de -1,64 %. Pendant ce temps, avec 100 titres échangés, le titre Movis Côte d’Ivoire voit son cours terminé avec le même montant que celui observé la semaine dernière.

Le secteur Services Publics semble toujours avoir du mal à se relancer. Ainsi, sur les 4 titres la composant, il enregistre trois titres dans le rouge et un titre en statuquo. Une situation qui fait varier son indice à la baisse -1,07 %. Contrairement à la semaine précédente, Sodeci Côte d’Ivoire voit son cours terminer dans le rouge avec un repli de –4,88 %. CIE Côte d’Ivoire et Sonatel Sénégal, quant à elles, continuent leurs corrections vers le bas avec des baisses respectives de -6,36 % et -0,92 %.

Malgré 4 titres dans le vert sur les 7 la composant, l’indice du secteur Distribution termine la semaine avec une légère baisse de -0,64 %. une contreperformance que l’on doit principalement aux titres Servair Abidjan Côte d’Ivoire et Vivo Energy Côte d’Ivoire. Après avoir terminé la semaine précédente dans le vert, Servair Abidjan Côte d’Ivoire voit son cours régresser de -9,42 %. Vivo energy Côte d’Ivoire, quant à elle, termine cette semaine sur la lancée de la semaine dernière avec une baisse de -8,86 %. Ainsi, Bernabe Côte d’Ivoire qui avait enregistré la plus forte baisse de son secteur la semaine dernière termine avec la plus forte hausse de son secteur a l’issue de cette semaine avec une variation de +5,60 %. Les deux filiales du groupe Total inscrite à la cote terminent, elles aussi dans le vert, avec une évolution de +3,33 % pour Total Sénégal et de +1,67 % pour Total Côte d’Ivoire.

La belle performance sectorielle de cette semaine est à mettre à l’actif du secteur Finance qui à l’image de la semaine dernière, termine avec une note positive de +1,26 %. Une performance que l’on peut mettre a l’actif des deux Ecobank. Le groupe Ecobank Transnational Incorporated Togo (+4,55 %) qui continue sur sa tendance haussière induite par ses performances financières observées au premier semestre. Ecobank Côte d’Ivoire termine elle aussi sa deuxième semaine dans le vert avec un gain de +1,69 %. contrairement a la semaine dernière, BOA Bénin et BOA Burkina sont les deux seules filiales du groupe BOA a avoir terminé dans le vert avec une hausse respective de +6,01 % et de +0,02 %. Elles sont suivies dans ce sens par NSIA banque Côte d’Ivoire dont le cours grappille +4,87 % après deux semaines dans le rouge. La SGBCI Côte d’Ivoire et la SIB Côte d’Ivoire, quant à elles, continue toujours leur tendance observée la semaine dernière avec des baisses respectives de -0,08 % et -0,16 %

En ce debut de deuxième semestre, le marché reste très fébrile avec des résultats partiels peu convaincants des sociétés inscrites à la cote. Certaines entreprises, à l’image d’Ecobank Transnational Incorporated Togo, semblent afficher de belles perspectives. Mais le maître mot pour les investisseurs reste une allocation très précautionneuse de leur portefeuille. Les semaines à venir devraient voir quelques annonces de résultat semestriel notament ceux de Sonatel Sénégal, Onatel Burkina, Ecobank Côte d’Ivoire…. Les investisseurs devraient être très attentifs à ces annonces dans la prise de décision de constituition de leur portefeuille.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier