BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-1 du 08 au 10...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N°2018/S-1 DU 08 AU 10 AOÛT 2018. PÉRIODE : AOÛT 2018

BRVM :  Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-1 du 08 au 10 août 2018. Période : août 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Le marché boursier de la Zone UEMOA à boucler une fois de plus sa deuxième semaine de cotation dans le rouge avec une variation à la baisse de -0,85 % enregistré par son indice phare. Une semaine marquée par deux jours fériés et la publication du résultat semestriel de la première capitalisation boursière (Sonatel Sénégal). L’analyse du tableau ci-dessous permettra de comprendre l’évolution du marché en cette deuxième semaine de cotation.

L’évolution du marché est tout simplement à mettre à l’actif de l’ensemble des secteurs la composant. Ainsi hormis le secteur transport, l’ensemble des secteurs du marché ont terminé la semaine dans le rouge.

Contrairement à la semaine passée, Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire terminent cette semaine avec hausse de + 1,56 % entrainant ainsi une progression de l’indice du secteur Transport de l’ordre de -1,54 %. Notons que ce secteur est le seul du marché à performer avec une note positive.

À contrario, le secteur Autres composé du seul titre Setao Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse du marché avec une variation de -7,69 %. Le titre Setao Côte d’Ivoire termine ainsi sa deuxième semaine consécutive dans le rouge après avoir réalisé une hausse de plus de 40 % le mois dernier.

À l’image de la semaine dernière, le cours du titre Bernabé Côte d’Ivoire continue de grappiller des plus-values avec une nouvelle hausse de + 0,39 %. Servair Abidjan Côte d’Ivoire réalise une progression contraire à celle observée la semaine dernière. Son cours progresse de +2,86 %. Cependant l’évolution de ces deux titres n’a pu empêcher l’indice du secteur distribution de terminer la semaine avec une variation négative de -2,52 %. Une contreperformance que l’on doit principalement au titre CFAO Motors Côte d’Ivoire dont le cours continue sa correction à la baisse avec une nouvelle perte de -7,35 %.

Les deux filiales du groupe Total réalisent-elles aussi leur deuxième semaine dans le rouge avec une légère perte de -0,78 % pour Total Côte d’Ivoire et -0,69 % pour Total Sénégal. Tractafric Motors Côte d’Ivoire dont le cours n’avait pas enregistré d’opération la semaine dernière clôture celle-ci avec une perte de -2,13 %.

Après avoir réalisé une progression de +10,58 % la semaine dernière, le titre Sucrivoire Côte d’Ivoire clôture cette semaine avec une contreperformance de -4,35 %. Sa volatilité de 60,57 % enregistrée le mois dernier n’est sans doute pas un hasard. Elle est suivie dans ce même sens par le titre SAPH Côte d’Ivoire (-4,92 %) qui semble entamer une correction de son cours vers le bas avec une deuxième semaine dans le rouge. Une contreperformance qui n’est pas sans impact sur l’évolution de l’indice du secteur Agriculture qui termine une nouvelle fois avec une variation négative de -2,05 %. En terminant à contrecourant de son secteur, le titre SAPH Côte d’Ivoire continue cette semaine sur sa bonne dynamique observée la semaine dernière avec une plus-value de +0,31 %. Même si cela semble passager, SOGB termine cette semaine avec une légère hausse de +0,16 %.

Aucun titre du secteur Industrie n’a pu terminer cette semaine avec une note positive. Une situation qui fait reculer son indice de – 1,99 %.

Les investisseurs semblent toujours avoir du mal à fixer le cours du titre NEI-CEDA Côte d’Ivoire. Une situation qui fait évoluer son cours en dent de scie avec une perte de -2,50 % enregistrée cette semaine contre une hausse de +11,11 % la semaine dernière. Le titre Unilever Côte d’Ivoire semble avoir du mal à réitérer son excellente performance réalisée le mois dernier avec une hausse de +48 %. Son cours enregistre une légère perte de -0,04 % à l’issue de cette semaine. Uniwax Côte d’Ivoire et Nestlé Côte d’Ivoire sont les deux seules entreprises de ce secteur à terminer leur deuxième semaine consécutive dans le rouge avec des variations respectives de -7,50 % et de -2,97 %. Air Liquide Côte d’Ivoire clôture elle aussi cette semaine avec une contreperformance de -5,05 %.

Avec seulement trois titres dans le vert, l’indice du secteur Finance, boucle lui aussi la semaine avec une perte de -1,26 %. Les banques Ivoiriennes sont les principaux artisans de cette contreperformance. Ainsi la SGB Côte d’Ivoire clôture sa deuxième semaine dans le rouge avec une variation de -6,66 %. Elle est suivie dans cette même tendance par la BICI Côte d’Ivoire et NSIA banque Côte d’Ivoire dont les cours ont connu une régression respective de –3,17 % et de -0,56 %. Les filiales du groupe BOA, quant à elles, n’ont pu faire mieux que la semaine dernière avec 5 titres sur 6 dans le rouge. Ainsi, seul le titre BOA Côte d’Ivoire a enregistré une note positive de +3,85 %. Le groupe Ecobank Transnational Incorporated Togo (+4,76 %) continue sur sa tendance haussière induite par ses performances financières observées au premier semestre. Elle est accompagnée dans cette tendance par sa filiale ivoirienne qui termine  aussi cette semaine à contrecourant de ce secteur avec une hausse +0,86 %

Avec l’annonce d’un résultat semestriel net en recul de -4,6 % et d’un chiffre d’affaires en hausse de +5,3 %. Le titre Sonatel Sénégal semble toujours avoir la confiance des investisseurs ou les investisseurs n’ont pas encore intégré cette information dans son cours. Quelle que soit la cause, son cours enregistre une légère progression de +0,07 %. Après avoir terminé la semaine dernière dans le rouge, CIE Côte d’Ivoire, termine elle aussi cette semaine dans vert avec une hausse de +3,33 %. Cependant, leur performance n’a pu empêcher la contreperformance du secteur Services Publics dont l’indice enregistre une variation de -0,10 %. ONATEL Burkina se présente ainsi comme le principal acteur de cette contreperformance avec un repli de -2,53 % de son cours. Notons que son résultat semestriel est aussi attendu par le marché dans la semaine voire les mois à venir.

Le mois d’aout semble ne pas se démarquer des semaines précédentes avec une nouvelle note négative à son actif. Cette situation est loin d’être idéale pour les investisseurs dont le portefeuille risque d’être fortement impactée par cette tendance baissière du marché. Pour réaliser leur objectif de rendement, ils devront porter une grande importance aux informations financiers à venir.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.