BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/05. Période : juil...



BRVM : PALMARÈS MENSUEL DES SOCIÉTÉS COTÉES N°2018/05. PÉRIODE : JUILLET 2018

BRVM : Palmarès mensuel des sociétés cotées N°2018/05. Période : juillet 2018

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

 

Un marché toujours fébrile

Contrairement au mois précédent, où le marché semblait percevoir une évolution à la hausse avec une évolution de +1,40 % de son indice phare, la BRVM voit ce dernier enregistrer une note négative en ce mois de juillet 2018. En effet, l’activité boursière de ce mois s’est terminée avec un repli de -3,99 %, une évolution contraire à celui du mois passé. Ainsi, les investisseurs commencent à se poser des questions sur l’état du marché, qui reste toujours fébrile. Au niveau de la volatilité, le marché s’est montré un peu moins volatile que le mois précédent avec une volatilité de 6,52 % contre 6,70 % observé le mois précédent. Le tableau ci-après présente l’activité boursière durant le mois sous revue.

Au terme de ce mois de cotation, la contreperformance du marché a été induite par celle de l’ensemble des secteurs. Ainsi, nous pouvons observer des variations négatives allant de -1,83 % à -17,31 % et une variation positive de +44 % (secteur Autres).

Le Secteur Transport voit son indice enregistrer la plus forte baisse du mois avec un recul de -17,31 %. Une contreperformance induite par le Titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire qui perd -17,50 % de sa valeur. Cette valeur s’est avérée plus volatile ce mois avec une volatilité de 43,62 % contre 43,21 % observée le mois dernier. Le titre Movis Côte d’Ivoire, quant à lui, termine le mois avec une stabilité.

En réalisant une hausse de +6,25 %, Bernabe Côte d’Ivoire se place dans le lot des rares entreprises à avoir réalisé une hausse ce mois ; le seul titre à terminer dans le vert dans son secteur. Une situation qui fait reculer l’indice du secteur Distribution de -6,97 %. Avec une volatilité de 31,30 % en hausse de +0,30 % par rapport au mois dernier, le titre TRACTAFRIC Motors Côte d’Ivoire réalise la plus forte baisse de son secteur qui s’établit à -17,65 %. CFAO Motors Côte d’Ivoire qui avait réalisé la plus forte hausse du mois dernier, termine ce mois avec une baisse de -7,33 % et une volatilité en hausse de +0,26 %. À l’image du titre Total Sénégal dont le cours connait un repli de -11,28 %, l’ensemble des sociétés de distribution d’hydrocarbures termine toutes dans le rouge. Avec une volatilité de 50,57 % en hausse de +0,24 %, SERVAIR Abidjan Côte d’Ivoire termine le mois dans le rouge avec une baisse de -2,33 % contre une hausse de +4,90 % enregistrée le mois dernier.

Après avoir vu son cours chuter de -53,62 %, NEI-CEDA Côte d’Ivoire se refait une santé avec une hausse de +25 % observée ce mois. Notons toutefois que cette évolution s’est accompagnée d’une augmentation de sa volatilité de +1,06 % par rapport au mois dernier pour s’établir à 38 %. Elle est suivie dans ce même sens par Air liquide dont le cours grappille de +37,14 % contre une baisse de -20,45 % enregistrée le mois précédent. Sa volatilité progresse de +0,4 % pour s’établir à 42,81 %. Unilever Côte d’Ivoire dont la suspension a été levée au début de ce mois voit son cours progresser de +48,84 %, la plus forte hausse du marché. Une évolution qui fait suite à l’annonce de la recapitalisation faite par le groupe Unilever et l’OPR a un prix de 19 000 F CFA faite aux actionnaires minoritaires. SMB Côte d’Ivoire (+2,26 %) confirme sa tendance haussière avec un deuxième mois dans le vert. Toutefois, la hausse de ces titres n’a pu empêcher l’indice du secteur Industrie de terminer dans le rouge avec un repli de -6,12 %. Une contreperformance que l’on peut mettre à l’actif de SITAB Côte d’Ivoire dont le cours continue sa correction en baisse avec un repli de -14,78 %. Elle est suivie dans cette même tendance par SOLIBRA Côte d’Ivoire qui a toujours du mal à convaincre les investisseurs. Son cours enregistre une baisse de -16,22 %.

Seuls deux titres du secteur Agriculture ont terminé ce mois dans le vert. Une situation qui fait varier son indice de -5,14 % avec une volatilité de 38,79 % en recul de -0,04 %. Une contreperformance que l’on doit principalement au titre SOGB Côte d’Ivoire dont le cours a passé presque tout le mois dans le rouge, avec une perte de -17,02 %. Avec un bêta toujours supérieur à 1, signe de sa forte corrélation avec le marché, le titre Sucrivoire Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière avec un deuxième mois consécutif dans le rouge. Son cours a connu un repli de -4,35 % à l’issue de ce mois. Sicor Côte d’Ivoire termine ce mois avec une hausse de +7,14 %. Il termine ainsi son deuxième mois consécutif dans le vert. Elle est suivie dans ce même sens par SAPH Côte d’Ivoire qui termine son deuxième mois dans le vert avec une hausse de +3,13 %.

Le secteur Service Public est le seul secteur avec un bêta moyen supérieur à 1 qui s’établit à 1,1390. Une situation qui explique la variation de son indice de -3,85 %. Sonatel Sénégal se présente comme le principal acteur de cette contreperformance. Possédant elle aussi un bêta supérieur à 1, elle termine ce mois avec un repli de -3,59 %. CIE Côte d’Ivoire voit son cours terminer avec une baisse de -16,99 % contre une hausse de +38,61 % enregistrée le mois dernier. Elle est suivie dans cette tendance par Sodeci qui enregistre une perte de - 8,31 % contre une hausse de + 6,55 % le mois dernier. Malgré une volatilité de 39,98 % en recul de -0,06 % par rapport au mois dernier, le titre ONATEL Burkina (-0,56 %) continue toujours sa tendance baissière avec un deuxième mois dans le rouge.

Avec seulement 4 titres dans le vert, le secteur Finance termine, lui aussi, le mois dans le rouge avec un repli de -1,83 % de son indice. BICICI Côte d’Ivoire réalise dans ce sens la plus forte baisse de ce secteur avec un recul de -18,19 % de son cours. Contrairement au mois dernier, SIB Côte d’Ivoire et SGBCI Côte d’Ivoire terminent ce mois dans le rouge avec des baisses respectives de -5,69 % et -3,61 %. Avec seulement 15 titres échangés, le cours de SAFCA Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière avec une évolution de -4,33 %. Du cotée des filiales BOA, trois d’entre elles terminent ce mois à contrecourant de leur secteur. Ainsi BOA Bénin (+2 %), BOA Burkina (+0,2 %) et BOA Niger (+5,94) terminent tous dans le vert. Le reste des filiales à l’image de celui du Sénégal (-6,90 %) termine dans le rouge. Le titre Ecobank Transnational Incorporated Togo réalise la belle opération de son secteur avec un gain de +10 %. Une performance que l’on doit principalement à l’annonce de son résultat semestriel en hausse de +31,35 % publiés au cours de ce mois.

Le secteur Autres enregistre la plus forte hausse sectorielle du marché avec une progression de +44,45 %, associée à l’évolution du cours de  Setao Côte d’Ivoire.

Malgré quelques titres dont les rendements restent attractifs, le marché boursier de la zone UEMOA reste toujours dans la zone rouge avec une baisse cumulée de -12,57%. Une situation qui rend diffcile la selection de titres par les investisseurs. Ainsi nul doute que les mois à venir donneront aux investsseurs une idée de l’etat actuel du marché avec la publication des résultats semestriels des entreprises cotées. Les investisseurs auront ainsi l’opportunité de juger des fondementaux des entreprises par rapport à leurs cours boursiers.

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.