BRVM : Palmarès de la semaine - l'Indice phare de la BRVM chute en deçà ...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE - L'INDICE PHARE DE LA BRVM CHUTE EN DEÇÀ DES 200 POINTS, UNE PREMIÈRE DEPUIS LE 16 MAI 2013

BRVM : Palmarès de la semaine - l'Indice phare de la BRVM chute en deçà des 200 points, une première depuis le 16 mai 2013

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Le mardi 11 septembre 2018, l’indice phare de la BRVM, en occurrence le BRVM-Composite, affichait 199,24 points, en deçà du seuil psychologique de 200 points ; une première depuis le 16 mai 2013. Le marché a continué sur cette tendance baissière jusqu’à clôturer la semaine à 196,52 points soit une variation de -2,50 % par rapport à la semaine précédente. Une situation qui est loin de rassurer les investisseurs. Le tableau ci-dessous fournit de plus amples informations quant à la variation du marché en cette deuxième semaine de cotation de ce mois de septembre.

La contreperformance du marché est à mettre à l’actif de l’ensemble des secteurs la composant qui finissent tous dans le rouge.

Ainsi, la plus forte baisse sectorielle a été enregistrée par l’indice du secteur Industrie avec un recul de -4,23 %. Dans ce secteur, seul le titre Uniwax Côte d’Ivoire a réussi à grappiller une légère plus-value de +0,17 %. Une hausse qui intervient après une baisse de -6,26 % enregistrée la semaine dernière continuant son évolution en dent de scie. Pendant ce temps, le titre Filtisac Côte d’Ivoire poursuit sa tendance baissière avec une nouvelle note négative de -10,55 % portant sa baisse cumulée depuis le début de l’année à -49,24 %. Elle se présente ainsi comme l’un des titres les plus baissiers de l’année. Elle est suivie dans cette même tendance par Nestlé Côte d’Ivoire dont le cours clôture la semaine avec une perte de -7,41 %. Unilever Côte d’Ivoire qui était le seul titre de ce secteur à terminer dans le vert la semaine précédente, termine celle-là avec un repli de -6,17 %. Le titre SMB Côte d’Ivoire (-8,89 %) semble, quant à lui, commencer une correction de son cours à la baisse avec une deuxième semaine consécutive dans le rouge après avoir terminé le mois d’aout dans le vert.

Avec 21 titres échangés, le titre Setao Côte d’Ivoire termine cette semaine avec une contreperformance de -3,39 % au même titre que le secteur Autres.

Le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière. Son cours accuse un repli de -3,33 % entrainant pour le coup la contreperformance le secteur Transport qui perd -3,29 % au terme de cette semaine de cotation.

Après deux semaines successives dans le vert, le titre CIE Côte d’Ivoire enregistre un coup d’arrêt. Son cours clôture la semaine avec une perte de -3,95 %. Sonatel Sénégal et SODECI Côte d’Ivoire quant à eux continuent leur correction vers le bas. Leurs cours enregistrent des replis de -2,40 % et de -9,65 %. Après avoir terminé la dernière semaine d’août dans le vert, le titre Onatel Burkina enregistre une nouvelle note négative de -4,61 % poursuivant sur sa lancée de la semaine dernière. La totalité des titres du secteur Services publics terminent la semaine dans le rouge avec une baisse moyenne de -2,80 %.

Avec un seul titre dans le vert, le secteur Finance, voit lui aussi son indice continuer son plongeon avec un repli de -2,17 %. Une surprise ou un début de correction vers le haut ? Le titre Boa Niger est le seul titre de ce secteur à terminer dans le vert avec un gain de +1,03 %. Les autres titres de la Filiales BMCE clôturent leur semaine dans le rouge à l’image de BOA Mali dont le cours perd -6,01 % de sa valeur. Pendant ce temps, les banques ivoiriennes continuent leur correction à la baisse. Ainsi, BICI Côte d’Ivoire clôture cette semaine avec la plus forte baisse de son secteur qui s’établit à -8,73 %. La SIB Côte d’Ivoire et la SGB Côte d’Ivoire terminent, quant à elles, avec des baisses respectives de -3,45 % et -1,87 %. La situation de NSIA banque Côte d’Ivoire, quant à elle, ne s’améliore pas avec une nouvelle note négative de -2,56 %. Coris banque International Burkina dont le cours avait enregistré une légère hausse la semaine dernière de +0,31 %, clôture cette semaine de cotation avec une baisse équivalente de -0,31 %.

Les titres Sucrivoire Côte d’Ivoire et PALM Côte d’Ivoire qui avaient terminé la semaine précédente dans le rouge, clôturent cette semaine avec les plus fortes hausses du marché avec des progressions respectives de +7,14 % et +6,28 %. Leurs performances n’ont cependant pas empêché l’indice du secteur Agriculture de contre-performer avec un repli de -1,83 %. Une contreperformance que l’on doit aux titres SOGB Côte d’Ivoire et SAPH Côte d’Ivoire. Si la première continue toujours dans sa spirale baissière avec une perte de -3,50 %, la seconde, quant à elle, continue sa tendance en dent de scie avec une note négative de -7,48 % contre une légère hausse enregistrée la semaine précédente.

CFAO Motors Côte d’Ivoire dont l’espérance de reprise avait été atténuée la semaine dernière, renoue avec la hausse. Son cours grappille un léger gain de +0,85 %. Les titres Bernabé Côte d’Ivoire et Total Sénégal clôturent elles aussi dans le vert avec des progressions respectives de +1,11 % et de +3,53 % de leur cours. Contrairement à sa consœur du Sénégal, Total Côte d’Ivoire n’a pu améliorer sa situation avec une deuxième semaine consécutive dans le rouge. Son cours clôture avec une baisse de -3,63 %. Vivo Energy Côte d’Ivoire (-2,69 %) qui était le seul titre à terminer dans le vert la semaine dernière semble être tombé dans ses travers avec une nouvelle contreperformance. Sa contreperformance, ainsi combinée à celle Total Côte d’Ivoire, a induit celle de l’indice du secteur Distribution qui termine avec une légère baisse de -0,80 %.

En termes de rendement, ce début du mois de septembre ne semble pas faire l’exception par rapport au mois précédent. Une situation qui vient plonger une fois de plus le marché dans le doute avec des titres en baisse. Une situation qui est loin de s’améliorer avec la performance financière des entreprises en deçà des attentes.

Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.