BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-3 de Septembre...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES N°2018/S-3 DE SEPTEMBRE 2018 : UN MARCHÉ TOUJOURS EN BAISSE

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées N°2018/S-3 de Septembre 2018 : un marché toujours en baisse

Préparé par : Aboudou OUATTARA ; Hamed KONATÉ

Le vendredi 21 septembre marquait la fin de la troisième semaine de cotation du mois de septembre 2018. Une semaine marquée par l’annonce de la mise en paiement des dividendes de deux sociétés cotées à la BRVM (Total Côte d’Ivoire et SAPH Côte d’Ivoire). Cependant, comme observé la semaine dernière, le marché ne dégage aucun signe positif pouvant faire espérer une reprise. Ainsi, l’indice phare de la BRVM a une fois de plus chuté avec une baisse de -1,49 % par rapport à la semaine précédente. Le tableau ci-dessous fournit plus de détails sur l’évolution du marché en cette troisième semaine de cotation de ce mois.

Contrairement aux deux précédentes semaines où tous les indices sectoriels étaient dans le rouge, la contreperformance du marché en cette troisième semaine de cotation est imputable qu’à 4 des 7 secteurs la composant. Ainsi l’indice Agriculture a pu terminer cette semaine dans le vert alors que l’indice Transport et Autre n’ont connu aucune variation.

Après avoir passé 4 années sans payer de dividende, SAPH Côte d’Ivoire versera à la fin de ce mois un dividende unitaire de 78 F CFA. Une annonce qui n’est pas sans conséquence sur son cours qui clôture avec un gain de +6,19 %. Le seul titre de son secteur à terminer dans le vert. Sa performance a ainsi induit celle du secteur Agriculture, qui voit son indice grappiller une plus-value de +0,43 %, réalisant au passage la meilleure performance sectorielle. Le titre SOGB Côte d’Ivoire (-3,28 %) clôture cette semaine avec une nouvelle note négative confirmant ainsi sa tendance baissière. Les titres Sucrivoire Côte d’Ivoire et PALM Côte d’Ivoire qui avaient terminé la semaine précédente dans le vert, clôturent celle-ci dans le rouge avec des replis respectifs de -2,86 % et -1,82 %.

Une semaine relativement calme pour le secteur Transport en termes de variation. Les titres Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire et Moris Côte d’Ivoire voient leur cours terminer cette semaine sans variation.

Le titre CFAO Motors Côte d’Ivoire est la seule entreprise du secteur Distribution à terminer la semaine dans le vert. Son cours clôture avec une hausse de +3,45 % confirmant ainsi sa bonne tendance observée depuis fin aout. Malgré l’annonce de la mise en paiement de ses dividendes, Total Côte d’Ivoire (-1,45 %) continue toujours sa tendance baissière avec un nouveau repli de son cours. Elle est suivie dans cette tendance par Vivo Energy Côte d’Ivoire qui clôture avec un recul de -0,55 %. Les titres Bernabé Côte d’Ivoire et Total Sénégal dont les cours avaient enregistré un gain la semaine dernière connaissent une tendance inverse à l’issue de cette semaine avec des pertes respectives de -3,30 % et -3,07 % enregistrées par leur cours. Une contreperformance qui a induit celle de l’indice du secteur Distribution avec une légère régression de -0,13 %.

Malgré le coup d’arrêt observé la semaine dernière, le titre CIE Côte d’Ivoire dans ce contexte baissier, reste l’un des meilleurs titres du marché avec une nouvelle note positive de +6,96 %. Elle réalise au passage la plus forte hausse du marché. SODECI Côte d’Ivoire et Onatel Burkina après un début de mois difficile, semblent reprendre des couleurs avec des gains respectifs de +2,34 % et +2,64 %. Malgré la performance de ses trois (3) titres, le secteur Services Publics n’a pu faire mieux que la semaine dernière, avec une nouvelle note négative de -1,52 % enregistrée par son indice. La contreperformance de ce secteur est à mettre à l’actif du seul titre Sonatel Sénégal dont le cours continue sa correction vers le bas avec une perte -2,42 %.

À l’image de la semaine dernière, le secteur Finance termine cette semaine avec un seul titre dans le vert. Une situation qui n’améliore pas son indice avec un repli de -1,9 %. Ainsi, Ecobank Côte d’Ivoire qui avait terminé la semaine dernière avec un repli de -1,51 % clôture celle-ci avec un léger gain de +0,23 %. Le cours de Ecobank Transnational Incorporated Togo termine, quant à lui, sa deuxième semaine successive à 22 F CFA. Pendant ce temps, le Titre Safca Côte d’Ivoire passé aux oubliettes vient de faire presque 1 mois sans enregistrer d’opération. Les filiales du groupe BMCE terminent toute cette semaine dans le rouge à l’image du titre BOA Niger dont le cours clôture avec une perte de -6,09 % contre une hausse de +1,03 % enregistrée la semaine dernière. BICI Côte d’Ivoire, SIB Côte d’Ivoire et SGB Côte d’Ivoire continuent toutes leurs corrections à la baisse avec des pertes respectives de -5,49 %, de -3,93 % et de -2 %. Le titre NSIA Banque Côte d’Ivoire continue lui aussi sa tendance baissière avec une nouvelle note négative de -1,97 %. Son cours se rapproche et pourrait descendre en dessous de son cours historique le plus bas de 7450 F CFA observé le mois dernier.

Le titre Filtisac Côte d’Ivoire poursuit sa tendance baissière enregistrant la plus forte baisse du marché qui s’établit à -8,20 % portant sa baisse cumulée depuis le début de l’année à -53,40 %. Elle devient ainsi la deuxième entreprise dont le cours a le plus chuté en 2018. Il faut noter que le géant africain de l’emballage est loin de réitérer ses performances observées en 2014 et 2015 dus notamment à une forte concurrence de son secteur. Tout porte à croire que son résultat qui présentait une baisse de -80 % au premier trimestre sera fortement en deçà de celui observé l’année dernière. Neslté Côte d’Ivoire et Unilever Côte d’Ivoire terminent cette semaine avec la même tendance observée la semaine dernière. Leurs cours clôturent cette semaine avec des pertes respectives de -3,33 % et -1,92 %. SMB Côte d’Ivoire, quant à elle, semble commencer depuis la semaine dernière une correction de son cours à la baisse avec un repli de -5,76 % de son cours.

Avec 50 titres échangés, le titre Setao Côte d’Ivoire termine cette semaine avec un statuquo au même titre que l’indice du secteur Autres.

Semaine après semaine, les investisseurs assistent à une tendance baissière du marché sans réel espoir de reprise à l’horizon. Ainsi cette situation pourrait plutôt inciter certains investisseurs à acheteur plutôt qu’à vendre leur action. Cependant, la situation financière affichée jusque-là par les entreprises met également en cause cette option d’achat des titres. Le mois à venir devrait donner plus information au marché sur la performance financière des entreprises avec la publication des résultats trimestriels et semestriels.

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.