BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 21 au 25 janvier 2019...



BRVM : PALMARÈS DE LA SEMAINE DES ACTIONS COTÉES DU 21 AU 25 JANVIER 2019 : LE MARCHÉ CONTINUE SA TENDANCE BAISSIÈRE

BRVM : Palmarès de la semaine des actions cotées du 21 au 25 janvier 2019 : le marché continue sa tendance baissière

Préparé par :    Aboudou OUATTARA ; Hamed N’Gouasse KONATE

La quatrième semaine de cotation du mois de janvier 2019 n’a pas été différente des semaines précédentes en matière de rendement. Le compartiment des actions de la BRVM clôture une fois de plus dans le rouge. Son indice phare, à savoir l’indice BRVM Composite, continue sa tendance baissière avec une régression de -0,57 % cette semaine portant sa variation totale de l’année 2019 à -4,12 % contre -5,67 % à cette même époque de l’année précédente. Le tableau ci-dessous résume l’activité boursière au terme de cette dernière semaine du mois de janvier.

Comme le montre le résumé de la semaine, la situation baissière du marché a été induite par trois (3) des sept (7) secteurs la composant. Contrairement à la semaine dernière, trois secteurs ont tout de même clôturé dans le vert.

Secteur Transport

Le secteur Transport, comme à l’accoutumée, est porté par le titre Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire qui enregistre une hausse de +0,50 % entraînant une progression de +0,49 % de l’indice de son secteur. Avec seulement 32 titres échangés depuis le début de l’année, le titre Movis Côte d’Ivoire semble avoir été mis aux oubliettes. Elle termine sa troisième semaine sans échange de titre

Secteur Services Publics

L’indice du Secteur Services Publics termine sa deuxième semaine dans le vert avec une légère hausse de +0,02 % réalisée. Cette performance, contrairement à la semaine dernière, est portée par deux de ses titres, à savoir ONATEL Burkina Faso qui réalise un gain de +1,20 % et Sonatel Sénégal qui gagne elle aussi +0,15 %. À l’opposé, le cours du titre SODECI Côte d’Ivoire continue sa correction vers le bas avec un recul de -8,82 % réalisé cette semaine. Elle est suivie dans cette tendance par CIE Côte d’Ivoire dont le cours accuse une baisse de -4,20 % cette semaine.

Secteurs Finance

Après avoir connu une année 2018 baissière, la Société Générale des Banques de Côte d’Ivoire termine cette semaine avec une hausse de +3,45 %. Son cours commencerait-il une reprise ? Les semaines à venir nous en diront davantage. Les filiales du groupe BMCE, à l’image de BOA Côte d’Ivoire dont le cours grappille une plus-value de +5,08 %, ont presque toutes clôturé cette semaine dans le vert. Ainsi, seuls BOA Bénin (-6,90 %) et BOA Mali (-0,93 %) ont clôturé dans le rouge. Contrairement à la semaine dernière, Coris Bank International Burkina clôture la semaine sur une note positive, son cours enregistre un gain de +0,20 %. La performance de ces titres a ainsi permis à l’indice Finance de clôturer cette semaine avec une hausse de + 0,03 %. Le titre NSIA Banque Côte d’Ivoire continue sa tendance baissière avec un recul de -2,82 %. SIB Côte d’Ivoire clôture, elle aussi, à contre-courant de son secteur avec une variation de -0,23 %.

Secteurs Agriculture

Dans le même élan que la semaine dernière, le cours de SOGB Côte d’Ivoire connaît une hausse de +0,25 %. Elle est suivie dans cette tendance par Sucrivoire Côte d’Ivoire qui clôture cette semaine avec la plus forte hausse du marché, s’établissant à + 8,64 %. A contrario, SAPH Côte d’Ivoire accuse une baisse de -2,78 %. À l’image de la semaine dernière, PALMCI Côte d’Ivoire clôture la semaine dans le rouge avec une perte de -2,46 %. La contre-performance de ces deux titres a induit l’indice du secteur Agriculture en baisse. Il termine avec une baisse de -0,97 %.

Secteur Industrie

Contrairement à la semaine dernière, le cours de NEI-CEDA Côte d’Ivoire enregistre une moins-value de -14 % réalisant au passage la plus forte baisse de la semaine. Elle est suivie dans cet élan par Nestle Côte d’Ivoire avec une perte de -9,09 % et par Filtisac Côte d’Ivoire qui termine avec une régression de -9,55 %. Sous l’influence de ces contre-performances, l’indice du secteur Industrie termine la semaine avec une baisse de -2,91 %. Contrairement à la semaine dernière, UNIWAX Côte d’Ivoire et Sicable Côte d’Ivoire voient toutes deux leurs cours enregistrer une note négative. Leurs cours clôturent respectivement avec un recul de -3,68 % et -1,06 %. Malgré un secteur dans le rouge, SMB Côte d’Ivoire réalise la meilleure performance de son secteur en terminant avec une hausse de +3,59 %.

Secteur Distribution.

Avec un seul titre dans le vert, le secteur Distribution n’a pu faire mieux que la semaine dernière, son indice clôture avec un repli de -5,52 %. À l’image de la semaine dernière, le titre CFAO Côte d’Ivoire réalise la plus forte variation à la baisse de son secteur. Son cours enregistre une perte de -9,09 %. Dans la même lancée que la semaine dernière, le cours de BERNABE Côte d’Ivoire régresse de -3,77 %. Vivo Energy Côte d’Ivoire et Total Côte d’Ivoire, clôture-elles aussi dans le rouge avec des pertes respectives de -5,56 % et de -6,83 %. Contrairement à sa consœur, Total Sénégal termine à contre-courant de son secteur avec une progression de +0,69 % à l’issue de cette semaine de cotation.

Au terme de cette quatrième semaine de cotation, le marché se pose toujours dans une situation fragile avec un recul au prolongement de la tendance baissière observée depuis le début de l’année. Même si certains titres arrivent à procurer à leur détenteur des plus-values, la situation globale du marché commence à faire douter les investisseurs les plus optimistes. Elle pourrait susciter un vent de fuite des investisseurs si une tendance croissante ne se met pas en place. L’espoir reste toutefois de mise avec l’annonce dans les prochaines semaines des résultats nets 2018 de Sonatel Sénégal ou même de Onatel Burkina.

 Source : Bulletin officiel de la Côte, http://www.brvm.org/, calculs des auteurs

KONATE HAMED N'GOUASSE
Hamed N'Gouasse KONATE, en instance d'obtention du diplôme de Master professionnel en comptabilité et gestion Financière (MPCGF), du Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est un passionné de la Finance , de la Comptabilité, des TICs et de la Stratégie d'entreprise. L'excellence de son parcours académique, ses qualités et aptitudes dont le leadership, l'esprit d'équipe, la motivation, la passion du travail bien fait, l'engagement, la forte capacité d'analyse et de synthèse, le sens de l'organisation, l'ouverture au changement, la rigueur et sa sociabilité feront de lui un excellent collaborateur au sein d'une équipe.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier