Télécoms : Hausse de 5,1% du résultat net de l’ONATEL S.A au premier ...

Par TEAM Richbourse, le 13 Août 2020



TÉLÉCOMS : HAUSSE DE 5,1% DU RÉSULTAT NET DE L’ONATEL S.A AU PREMIER SEMESTRE 2020

Télécoms : Hausse de 5,1%  du résultat net de l’ONATEL S.A au premier semestre 2020

Le résultat net après impôts de l’Office national des télécommunications (ONATEL) a enregistré une hausse de 5,1% au terme du premier semestre 2020 comparé à la même période de 2019, ont annoncé les dirigeants de cette société de téléphonie basée à Ouagadougou au Burkina Faso.

Ce résultat est passé de 13,884 milliards de FCFA au 30 juin 2019 à 14,586 milliards de FCFA un an plus tard, soit une augmentation de 702 millions de FCFA. Quant au chiffre d’affaires de cette société, il est également en hausse de 2,1%,  s’établissant à 79,995 milliards de FCFA contre 78,361 milliards de FCFA au premier semestre 2019.

Le résultat d’exploitation a, de son côté, progressé de 9,2%, passant de 21,495 milliards de FCFA au 30 juin 2019 à 23,480 milliards de FCFA au 30 juin 2020. La tendance haussière est aussi perceptible au niveau du résultat des activités ordinaires avec une réalisation se situant à 20,892 milliards de FCFA contre 20,062 milliards de FCFA un an auparavant (+4,1%).

Au 30 juin 2020, l’ONATEL a renforcé sa base clients mobile de 11,3% à 8,930 millions contre 8,020 millions au 30 juin 2019. Quant au parc fixe, il est en baisse de 2,6%, ressortant à 74.562 clients contre 76.576 clients au premier semestre 2019.

 Au niveau du parc internet (fixe et mobile), une forte progression de 46,4% est relevée avec une base clientèle qui s’établit à 4,042 millions au 30 juin 2020 contre 2,760 millions un an auparavant.

Dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 avec l’alerte sanitaire décrétée par les autorités burkinabé, les responsables de l’ONATEL avancent avoir engagé plusieurs actions pour la protection de leurs salariés et de clients. « Dans ce sens, ONATEL a mobilisé les capacités techniques dont il dispose (bande passante internet de 35 Gb, capacités techniques de transmission et mobilisation du personnel) pour satisfaire la forte demande sur la data et assurer la continuité d’exploitation de ses agences commerciales et son centre d’appel », ajoutent-ils.

 

Source : Financial Afrik

 

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.