Côte d'Ivoire : Ecobank plombé par le coût du risque

Par TEAM Richbourse, le 16 Octobre 2020



CÔTE D'IVOIRE : ECOBANK PLOMBÉ PAR LE COÛT DU RISQUE

Côte d'Ivoire : Ecobank plombé par le coût du risque

Le coût du risque est passé de 6,04 milliards de FCFA (10,8 millions de dollars) au 1er semestre 2020 contre 4,2 milliards de FCFA (7,5 millions de dollars) à la même période en 2019, soit une hausse de 44%.

Au terme du 2e semestre 2020, la facture du coût du risque a encore  plombé  les principaux indicateurs d’Ecobank Côte d’Ivoire d’après les résultats publiés le 14 octobre 2020. Les efforts de provisions ont porté un sacré coup  à deux indicateurs de performance de la banque. Ainsi,  le résultat net a enregistré un recul de 3,1% à 12,5 milliards de FCFA (22,3 millions de dollars), comparé au 1er semestre 2019, période de référence.

Mais ce repli est aussi la conséquence d’une baisse d’activité qui s’est ressentie au niveau  de l’offre de crédit qui a accusé une baisse de 11, 2% à 543 milliards de FCFA (972,6 millions de dollars). Aussi, le PNB (Produit net bancaire) s’est contracté de 3% à 39,1 milliards de FCFA (70 millions de dollars) malgré la progression notable (5%) de la marge nette d’intérêt à 30,2 milliards de FCFA (54 millions de dollars).Concernant  les charges, elles ont connu un replie de 1,8% à  21,2 milliards de FCFA (38 millions de dollars). S’agissant du coût d’exploitation, il s’est chiffré à 54, 2 % dans un contexte de rationalisation de  coûts de l’établissement.

 

Source : Financial Afrik

 

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.