Dividendes : 6,300 milliards de FCFA aux actionnaires de BOA Côte d'Ivoire

Par TEAM Richbourse, le 29 Avril 2021



DIVIDENDES : 6,300 MILLIARDS DE FCFA AUX ACTIONNAIRES DE BOA CÔTE D'IVOIRE

Dividendes : 6,300 milliards de FCFA aux actionnaires de  BOA Côte d'Ivoire

Les actionnaires de la Bank Of Africa (BOA) Côte d’Ivoire, membre du groupe bancaire marocain BMCE Bank Of Africa, percevront le 12 mai 2021, au titre de l’exercice 2020, un dividende net global de 6,300 milliards de FCFA (9,450 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Abidjan. Rapporté aux 20 millions d’actions qui composent le capital social de la banque, cela correspond à un dividende net de 315 FCFA (comme pour l’exercice 2019) par action de 1.000 FCFA. Ce niveau de dividende représente 31,5% du nominal de l’action de la banque.

La BOA Côte d’Ivoire avait réalisé au terme de l’exercice 2020 un bénéfice après impôts de 14,216 milliards de FCFA contre 14,382 milliards de FCFA pour celui de 2019, soit un léger repli de 1,2%. Son total du bilan était en revanche en hausse de 12,8% à 686,536 milliards de FCFA contre 608,499 milliards de FCFA en 2019. Les ressources collectées auprès de la clientèle avaient progressé de 18,4%, passant de 384,899 milliards de FCFA en 2019 à 455,759 milliards de FCFA un an plus tard.

Les créances de la banque sur sa clientèle s’étaient par contre repliées de 6,2% à 300,781 milliards de FCFA contre 320,521 milliards de FCFA un an auparavant. Le produit net bancaire de la banque s’était fortement bonifié de 5,436 milliards de FCFA, avec une réalisation de 40,811 milliards de FCFA contre 35,375 milliards de FCFA en 2019. Le résultat brut d’exploitation avait aussi suivi cette même tendance haussière, passant de 15,855 milliards de FCFA en 2019 à 19,977 milliards de FCFA en 2020 (+26%). Le coût du risque s’est de son côté fortement dégradé de 292,8%, avec une réalisation qui est passée de 1,459 milliard de FCFA au 31 décembre 2019 à 5,729 milliards de FCFA au 31 décembre 2020.


Source : Financial Afrik

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.