Le bénéfice d'Ecobank progresse de 20% au premier semestre 2021

Par TEAM Richbourse, le 27 Juillet 2021



LE BÉNÉFICE D'ECOBANK PROGRESSE DE 20% AU PREMIER SEMESTRE 2021

Le bénéfice d'Ecobank progresse de 20% au premier semestre 2021

Le résultat net d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) s’est établi à 154 millions USD au 30 juin 2021, selon le tableau d’activités publié lundi 26 juillet à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Un chiffre en progression de 20% en glissement annuel.

« Nous avons constaté une résilience continue et soutenue de nos performances, ce qui est révélateur du succès de notre dynamique d’exécution », commente Ade Ayeyemi, directeur général du groupe basé à Lomé. En conséquence, ajoute-t-il, la banque a généré un rendement des capitaux propres tangibles de 16,1% contre 15,2% en 2020.

Le bénéfice avant impôts a augmenté de 23 % pour atteindre 210 millions de dollars, même si le coût du risque ne fléchit pas, avec notamment une hausse de 11% sur un an. Le produit net bancaire progresse également de 7% et se situe à 824,5 millions USD au 30 juin 2021, tandis que les charges d’exploitation régressent de 2% pour s’établir à 484 millions USD.

« La croissance des dépôts a été forte, dépassant désormais 19 milliards de dollars, soit une augmentation de 1 milliard de dollars au second trimestre et de 2,4 milliards de dollars en un an, grâce à notre stratégie commerciale appropriée. Bien que la croissance des prêts soit restée stable, nous nous concentrons sur le soutien aux PMEs pour leur développement », a ajouté Adé Ayeyemi, non sans rappeler l’ « environnement opérationnel difficile avec la troisième vague d’infections à coronavirus menaçant la reprise économique ».

Premier groupe bancaire de l’UEMOA en termes de total bilan avec une part de marché de 10,7% en 2020 et 13,5% du résultat net global du secteur, Ecobank avait bouclé les trois premiers mois de l’année avec résultat net de 46,2 milliards FCFA, en hausse de 14,93% sur un an. Une évolution positive attribuée à la baisse des charges d’exploitation (-14,47%), entre autres. Le produit net bancaire avait, pour sa part, reculé de 4,75% en monnaie locale (FCFA), et progressé de 4% en dollars.

 

 

Source : Financial Afrik

 

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.