Côte d'Ivoire : le résultat net de Sicable chute de 74% à 304 millions F...

Par TEAM Richbourse, le 30 Septembre 2021



CÔTE D'IVOIRE : LE RÉSULTAT NET DE SICABLE CHUTE DE 74% À 304 MILLIONS FCFA À FIN JUIN 2021

Côte d'Ivoire : le résultat net de Sicable chute de 74% à 304 millions FCFA à fin juin 2021

(Agence Ecofin) - L’entreprise ivoirienne de commercialisation de câbles électriques a connu un premier semestre 2021 difficile, avec un résultat d’exploitation en baisse de 63,9 % et des revenus en régression de 18,7 %.

Sicable, l’entreprise ivoirienne spécialisée dans la fabrication de câbles électriques a achevé son premier semestre 2021 avec un résultat net déficitaire de 303,7 millions FCFA (543 140 dollars). Cet indicateur est en baisse de 73,5 % par rapport à son niveau à fin juin 2020.

Le résultat d’exploitation qui renseigne sur la performance de l’activité courante de l’entreprise est également en baisse de 63,9 % comparativement à fin juin 2020. En d’autres termes, les revenus générés par la société dans le cadre de son activité courante de production n’étaient pas suffisants pour couvrir ses charges d’exploitation.

Présentée comme le leader du câble en Côte d’Ivoire, elle explique cette baisse par « l’augmentation des dotations aux provisions de stocks ainsi que des dotations aux provisions pour risques et charges ».

L’entreprise affirme avoir augmenté les sommes mises de côté en vue de faire face à des pertes et charges non encore effectives, dans le cadre de cet exercice, mais que des événements en cours rendent probables. L’augmentation de ces dotations aux provisions pour risques et charges peut se comprendre dans la mesure où l’entreprise qui dessert la région ouest-africaine avec ses câbles électriques a dû faire face à des événements inattendus qui ont impacté son activité et ses revenus.

La hausse des prix de matières premières utilisées par Sicable a entrainé une revalorisation à la hausse de ses coûts de fabrication et le report de certains projets dans le secteur des infrastructures d’energie. A côté de cela, « le délestage survenu au cours du 2e trimestre a fortement ralenti la production, perturbé l’organisation et généré des coûts tant en terme d’énergie que d’investissements exceptionnels », déplore la société.

Dans ces conditions, le chiffre d’affaires de l’entreprise fondée en 1976 est ressorti à 8,49 milliards FCFA, en baisse de 18,7 % par rapport à son niveau affiché en juin 2020.

Chamberline Moko

 

Source : Agence Ecofin

 

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.