Baisse de 708 millions FCFA du produit net bancaire de la BOA Benin au prem...

Par TEAM Richbourse, le 06 Octobre 2021



BAISSE DE 708 MILLIONS FCFA DU PRODUIT NET BANCAIRE DE LA BOA BENIN AU PREMIER SEMESTRE 2021

Baisse de 708 millions FCFA du produit net bancaire de la BOA Benin au premier semestre 2021

Le produit net bancaire (PNB) de la Bank Of Africa (BOA) Bénin, filiale du groupe bancaire du même nom, a enregistré une baisse de 708 millions de FCFA (1,062 million d’euros) au terme du premier semestre 2021 comparé à la même période de l’année 2020, ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Cotonou.

Ce PNB est passé de 22,950 milliards de FCFA au 30 juin 2020 à 22,242 milliards de FCFA un an plus tard, soit un repli de 3,08%. Selon les responsables de la banque, cette situation est « le corollaire de la régression de la marge nette induite par la baisse du produit des emplois. »

Les encours nets de créances de la clientèle ont en effet régressé de 4,3% sur le semestre en revue avec un niveau de réalisation budgétaire de 94%. En dépit de ce repli, les responsables de la BOA Benin sont d’avis que leur établissement maintient toujours sa première place avec 23% de part de marché. Au 30 juin 202&, la BOA Bénin a collecté auprès de sa clientèle 639 milliards de FCFA de dépôts (+4,2%).

Durant la période sous revue, les frais généraux de la BOA Bénin se sont repliés de 3,83% à 11,029 milliards de FCFA contre 11,468 milliards de FCFA un an auparavant.

Pour sa part, le résultat brut d’exploitation a affiché une baisse de 2,33%, passant de 11,481 milliards de FCFA au 30 juin 2020 à 11,213 milliards de FCFA au 30 juin 2021.

En revanche, le coût du risque de la banque s’est beaucoup amélioré, se situant à 499 millions de FCFA contre 3,153 milliards de FCFA au premier semestre 2020 (-84,17%).

Le résultat net a progressé de 12,04%, passant de 8,081 milliards de FCFA au 30 juin 2020 à 9,054milliards de FCFAau 30 juin 2021. Cette progression est occasionnée à la fois par la maitrise du coût des ressources, des frais généraux et la baisse du coût du risque.

Source : Financial Afrik

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.