Manutention : Bolloré Côte d’Ivoire réalise un bénéfice de près de ...

Par TEAM Richbourse, le 11 Novembre 2021



MANUTENTION : BOLLORÉ CÔTE D’IVOIRE RÉALISE UN BÉNÉFICE DE PRÈS DE 13 MILLIARDS FCFA AU PREMIER SEMESTRE 2021

Manutention : Bolloré Côte d’Ivoire réalise un bénéfice de près de 13 milliards FCFA au premier semestre 2021

Bolloré Transports & Logistics Côte d’Ivoire, filiale de la multinationale française du même nom, a réalisé au terme du premier semestre 2021 un bénéfice après impôts de 12,973 milliards de FCFA (19,460 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cette entreprise basée à Abidjan.

Comparé au premier semestre 2020 où il s’élevait à 10,833 milliards de FCFA, ce bénéfice connait une progression de 20%. Le bénéfice semestriel de Bolloré Transports & Logistics Côte d’Ivoire effleure celui réalisé par la société pour tout l’exercice 2020 avec 13,454 milliards de FCFA.

Le chiffre d’affaires de la société enregistre en revanche une moindre progression de 4% à 45,472 milliards de FCFA contre 43,677 milliards de FCFA au 30 juin 2020. De l’avis des dirigeants de Bolloré Côte d’Ivoire, la hausse des performances est particulièrement marquée sur le deuxième trimestre par la reprise des activités maritimes et logistiques. Au niveau des activités maritimes, ils notent notamment une hausse des volumes conventionnels manutentionnés, une reprise des activités de dépôts conteneurs vides et de la livraison de conteneurs. Concernant les activités logistiques, les responsables de la société signalent <<une relance au niveau de la base pétrolière caractérisée par la reprise des activités pétrolières avec le démarrage des campagnes de forage.>> Ils ajoutent également une relance du transit aérien et du transit maritime import.

Le résultat d’exploitation a affiché une progression de 27% à 2,087 milliards de FCFA contre 1,642 milliard de FCFA au premier semestre 2020.

Le résultat des activités ordinaires suit cette tendance haussière, passant de 11,855 milliards de FCFA au 30 juin 2020 à 14,385 milliards de FCFA (+21%).

 

Source : Financial Afrik

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.