La BAD accorde un don de 400 000 $ pour le développement de l'infrastructu...

Par TEAM Richbourse, le 22 Décembre 2021



LA BAD ACCORDE UN DON DE 400 000 $ POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L'INFRASTRUCTURE DU MARCHÉ FINANCIER OUEST-AFRICAIN

La BAD accorde un don de 400 000 $ pour le développement de l'infrastructure du marché financier ouest-africain

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, le 16 décembre 2021 à Abidjan, un financement de 400 000 dollars américains pour l'assistance technique au Dépositaire central/Banque de règlement du marché financier régional de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA). 

Le don permettra la création et l'opérationnalisation d'une plateforme numérique pour automatiser la gestion des appels publics à l’épargne pour le marché financier régional.

Le don proviendra du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés des capitaux, un fonds multi-donateurs, administré par la Banque africaine de développement.

La plateforme numérique sera hébergée par le Dépositaire central/Banque de règlement de l’Union monétaire ouest-africaine, en tant qu'acteur indépendant dans le processus d’appel public à l’épargne.

La plateforme numérique devrait faciliter l'accès aux informations et données d’appel public à l’épargne pour les acteurs du marché et mettre à leur disposition des informations fiables en temps réel. La solution numérique permettra d’automatiser le processus opérationnel relatif à la phase de souscription, pour disposer en temps réel, des registres d’allocations les plus fiables et réduire au maximum la période d’immobilisation qui précède leur inscription dans les livres du Dépositaire central/Banque de règlement.

« Nous nous réjouissons de ce premier partenariat avec le Dépositaire central/Banque de règlement, après le précédent Projet d’appui au développement du marché financier régional de la Banque qui visait à développer le marché financier régional de l'Union, en collaboration avec le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers et la Bourse régionale des valeurs mobilières, a déclaré Ahmed Attout, chef de la Division du développement des marchés de capitaux de la Banque africaine de développement. Le soutien de la Banque devrait favoriser la mise en place d’une plate-forme électronique régionale de classe mondiale et fournir l'infrastructure financière nécessaire pour une mobilisation des ressources nationales améliorée. La Banque est un partenaire clé du développement des marchés financiers des pays africains. »

« Nous partageons avec la Banque africaine de développement une volonté commune d'œuvrer à approfondir, élargir l'accès aux services financiers et poursuivre notre marche vers une meilleure collecte de l'épargne et la facilitation des transactions sur le Marché financier régional », a déclaré Edoh Kossi Amenounve (photo), Directeur Général du Dépositaire Central/Banque de Règlement. Ce projet de digitalisation des opérations d'appel public à l'épargne sur le Marché financier régional permet d'être encore plus proche des investisseurs en proposant des solutions efficaces et adaptées à leurs attentes et exigences. »

Le Dépositaire central/Banque de règlement a été créé en 1996. Il est le seul dépositaire central et banque de règlement pour le marché financier régional de l'Union monétaire ouest-africaine. Le marché financier régional de l’Union est un modèle réussi de marché financier régional pleinement intégré. Le Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (l'autorité de régulation du marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine), la Bourse régionale des valeurs mobilières (la bourse régionale de l’Union monétaire ouest-africaine) et le Dépositaire central/Banque de règlement, sont les structures centrales du marché financier régional, une composante clé du système financier régional. Il joue un rôle important en tant que source complémentaire de monnaie locale et de financement à long terme pour les économies de l'Union monétaire Ouest-africaine.

À propos du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux :

Le Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux est un mécanisme de subventions multi-donateurs, conçu pour développer des marchés de capitaux africains robustes et soutenir les efforts de la Banque africaine de développement visant à mobiliser des ressources domestiques pour financer le développement de l’Afrique. Administré par la Banque, le Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux est soutenu par le ministère des Finances du Luxembourg et le ministère du Commerce extérieur et de la Coopération des Pays-Bas.

 3 AFRICADEV copy

 

Source : Agence Ecofin

 

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier

Newsletter

Recevez gratuitement par email nos informations sur la bourse.