Ces défis qui attendent Patrick Blas, le nouveau directeur général de So...

Par TEAM Richbourse, le 20 Janvier 2024



CES DÉFIS QUI ATTENDENT PATRICK BLAS, LE NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE CÔTE D'IVOIRE

Ces défis qui attendent Patrick Blas, le nouveau directeur général de Société Générale Côte d'Ivoire

(Agence Ecofin) - Patrick Blas, nommé DG de Société Générale Côte d'Ivoire, hérite d'une structure qui est sur des performances records tant sur le plan opérationnel que boursier. Sa mission : maintenir cette dynamique et viser une performance supérieure dans un marché compétitif et un environnement économique changeant.

Le conseil d'administration de la filiale en Côte d'Ivoire du groupe Société Générale a choisi Patrick Blas (photo) pour occuper le poste de directeur général. Une fois sa nomination approuvée par les autorités, il devra mettre son expérience en finance d'entreprise au service de la banque, qui occupe une place de leader au sein de la première économie de la zone UEMOA, pour consolider et amplifier sa position.

M.Blas prend la tête d'une banque qui réalise de solides performances, avec un bénéfice net de 66,7 milliards fcfa (environ 121,8 millions $) réalisé au cours des neuf premiers mois de 2023, le meilleur résultat de la période depuis 2014, selon des données consultées par l'Agence Ecofin. Le nouveau DG devra également exploiter les opportunités qu'offre la croissance économique ivoirienne, tout en préservant une structure financière solide qui actuellement se caractérise par un niveau d'endettement qui reste inférieur aux fonds propres.

Un accent devra aussi être mis sur la poursuite de la croissance des bénéfices, qui a atteint 41,6% pour la même période, surpassant la croissance moyenne de 15,9% des cinq années précédentes. Il faudra aussi que la banque continue de générer de la valeur pour les investisseurs en faisant mieux que le rendement de 180% (dividende et plus-value boursière cumulés) généré pour les investisseurs au cours des cinq dernières années. Sur ce terrain, Société Générale CI a mieux fait que le secteur bancaire de la BRVM (140,4%) et de la BRVM dans son ensemble (88,8%).

Patrick Blas devra aussi naviguer sur un marché de plus en plus compétitif où la demande pour des produits financiers structurés est en hausse tant pour les entreprises que pour les gouvernements. En Côte d'Ivoire, les besoins croissants de refinancement de la dette gouvernementale et les besoins de crédits exprimés par les entreprises représentent des opportunités et aussi des défis significatifs.

Dans un contexte de croissance économique soutenue et une pression fiscale qui augmente, la gestion de la trésorerie devient un enjeu majeur pour tous les acteurs économiques (petites, moyennes et grandes entreprises). La réinvention des services bancaires numériques et l'expansion sur de nouveaux segments de marché seront ainsi tout aussi cruciaux que la navigation dans un paysage réglementaire de plus en plus complexe.

Même si la valeur Société Générale CI connaît une évolution négative sur le mois de janvier 2024, les dix derniers jours ont été marqués par des positions stables ou en hausse, signalant peut-être une position d'attente pour les investisseurs.

Rappelons qu'en 2023, la banque a réalisé sa meilleure performance boursière depuis 2018, avec une action en hausse de 38,3% et une valeur de titres échangés de 5,77 milliards fcfa, soit le deuxième plus gros volume depuis 2005.


Source : Agence Ecofin

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier