Quand vendre une action en bourse ?

Par TEAM Richbourse, le 22 Janvier 2024



QUAND VENDRE UNE ACTION EN BOURSE ?

Quand vendre une action en bourse ?

Acquérir une action à un prix juste est la pierre angulaire de tout investissement fructueux. Le rendement, la plus-value résultante, dépendra toujours du prix d'achat initial. Votre point d'entrée sur le marché devient le maître-mot, le fil conducteur entre le succès et l'échec financier.

Pourtant, si acheter au bon prix ouvre la porte aux bénéfices, savoir vendre devient l'art suprême de récolter ces fruits. Car, comme le dit le proverbe boursier, « pas vendu, pas perdu » prend tout son sens, voire même devient « pas vendu, pas gagné ». Combien de fois avons-nous vu des gains potentiels s'évaporer, simplement par manque de timing dans la prise de bénéfices ? Une plus-value latente peut rapidement se transformer en moins-value, laissant l'investisseur regretter de n'avoir pas su capitaliser à temps.

Dans cet article, nous plongerons dans l'art délicat de savoir vendre, explorant les raisons judicieuses et les erreurs à éviter. Parce que si vous ne maîtrisez pas l'art de la vente au bon moment, soyez prêt à voir vos gains fondre comme neige au soleil.

------

Partie 1 : Les bonnes raisons de vendre une action

1.1 Une mauvaise analyse de votre part

Il peut arriver que, pour une raison ou pour une autre, vous ayez fait une mauvaise analyse avant d’acheter une action. Plus tôt vous vous en rendez compte, mieux c’est. Analyser une action n’est pas facile, et il peut arriver de se tromper. Rassurez-vous, ce n’est pas grave.

Parfois, il s’avère qu'une entreprise ne correspond pas exactement à nos attentes au moment de l'achat des actions.. La concurrence peut être plus rude que prévu, ou la situation financière de l’entreprise peut se détériorer au lieu de s’améliorer.

N’oubliez jamais qu’en bourse, l’humilité est votre meilleure amie. L’important est de reconnaître vos erreurs pour ne pas garder dans votre portefeuille une action dont vous n’êtes pas convaincu.

1.2 Des facteurs imprévisibles

Ce n’est un secret pour personne : en bourse, chaque jour est différent. Des actualités et événements divers peuvent impacter le cours des actions, et ces facteurs n’étaient pas prévisibles lorsque vous aviez investi. En bref, ce qui était vrai pourrait ne plus l’être.

Par exemple, imaginons qu’un scandale d’ampleur sur la direction d’une société apparaît après que vous ayez investi sur cette société. Même si vous aviez confiance en la gestion solide de la société, la révélation d'un tel scandale, souvent imprévisible, pourrait remettre en question cette conviction. Dans de telles situations, l'erreur consisterait à ne pas vendre ses actions, en fonction de la gravité et de la crédibilité du scandale.

D'autres éléments, tels que des décisions de gestion défaillantes, une détérioration de la situation financière, la perte d'un avantage concurrentiel durable ou des changements réglementaires, peuvent également exercer une influence négative à long terme sur le cours boursier d'une entreprise, justifiant ainsi la décision de vendre ses actions. En cas d'événement imprévu susceptible d'avoir des répercussions durables, il est impératif de réagir promptement, afin d'éviter une détérioration ultérieure de la situation.

Un proverbe bien connu sur les marchés financiers résume judicieusement cette approche : « Mieux vaut se couper un doigt que le bras ».

1.3 Un objectif de prix atteint

Si une action sur laquelle vous avez investi a atteint les objectifs de prix que vous vous étiez fixé, il est sûrement temps de vendre et de réinvestir ailleurs afin de respecter votre stratégie.

Il est possible de se fixer un objectif de prix avec les différents indicateurs techniques, mais aussi avec l’analyse fondamentale en déterminant la valeur intrinsèque de l’action.

1.4 Le coût d’opportunité

En finance, il existe ce que l’on appelle un coût d’opportunité qui correspond au coût de la non réalisation d’un investissement par rapport à un autre.

Pour faire simple, quand vous investissez dans une action, vous immobilisez votre argent pour acheter cette action, et vous sacrifiez du temps qui s’écoulera pour générer des gains. Cet argent et ce temps que vous consacrez ne peuvent pas être consacrés à un autre investissement, qui pourrait au passage vous rapporter plus. C’est le coût d’opportunité.

Il est intéressant quand il y a une nouvelle opportunité sur le marché offrant plus de rendements de vendre ses actions pour en profiter.

1.5 Le rééquilibrage de votre portefeuille

Le rééquilibrage est une technique de gestion de portefeuille qui consiste à ajuster périodiquement la répartition de vos actifs pour maintenir un niveau de risque et de rendement conforme à ce que vous souhaitiez initialement. Au fur et à mesure que le marché fluctue, certaines de vos positions peuvent s’apprécier plus que d’autres, ce qui peut entraîner un déséquilibre dans la répartition de vos actifs.

La vente d’actions pour rééquilibrer un portefeuille implique généralement de vendre des actions qui ont bien performé (et qui ont donc pris une part disproportionnée dans votre portefeuille) pour réinvestir votre argent sur d’autres opportunités. Si vous êtes surexposé à un secteur d’activité, un pays ou une action en particulier, il est préférable de vendre ses actions pour mieux diversifier son portefeuille.

Il est important de noter que la vente d’actions pour rééquilibrer votre portefeuille ne signifie pas nécessairement que vous ne croyez plus en ces actions. Il s’agit simplement de maintenir une répartition équilibrée des actifs pour répartir les risques et maximiser les rendements potentiels.

1.6 Les aléas de la vie

Et évidemment, la dernière bonne raison de vendre concerne les aléas de votre vie. Un projet immobilier, un enfant, un divorce.. les aléas de la vie sont nombreux et souvent imprévisibles, comme la bourse!

Il se peut que vous ayez investi en bourse en pensant ne jamais avoir besoin de cet argent avant 3 ans, 5 ans ou 10 ans, et que malgré votre épargne de précaution, vous ne pouvez pas faire face à cet aléa. C’est une bonne raison de vendre ses actions.

Pour éviter de se retrouver à vendre une action à perte, il est important de prévoir autant que possible une allocation d’actifs qui tienne compte de ces potentiels aléas lorsqu’on investit en bourse. Par exemple, un mix d’actions et d’obligations est un bon compromis.

Partie 2 : Les mauvaises raisons de vendre une action

2.1 Céder à la peur

En tant qu’investisseur, vous allez vivre beaucoup d’émotions. Et vous allez certainement vivre aussi des moments de peur avec des corrections violentes voire même des krach boursiers. Il est indispensable de se préparer à une chute de la bourse pour mieux anticiper sa réaction.

De manière générale, vendre une action par peur est une mauvaise décision d’investissement. Cette décision peut être déclenchée par diverses situations, comme une baisse soudaine du prix de l’action, des nouvelles négatives concernant l’entreprise ou le marché en général, ou une période de volatilité accrue sur le marché.

La peur peut conduire à des décisions impulsives et irrationnelles. En effet, lorsque les marchés sont en baisse, la peur peut inciter les investisseurs à vendre des actions pour éviter d’autres pertes, même si les fondamentaux de l’entreprise restent solides. Cela peut entraîner des ventes à perte et la possibilité de manquer une reprise potentielle du marché.

Il est donc crucial d’éviter de prendre des décisions d’investissement basées sur la peur, la panique, ou la spéculation sur les mouvements à court terme du marché.

L’une des clés de la réussite est de rester discipliné et de s’en tenir à une stratégie d’investissement bien réfléchie, plutôt que de réagir de manière impulsive aux fluctuations du marché. Voyez à long terme, le marché se relève toujours!

2.2 Vendre à la moindre hausse

En bourse, on dit souvent qu’il ne faut pas être trop gourmand, c’est-à-dire ne pas attendre que l’action grimpe éternellement avant de prendre ses profits. Après tout, comme le dit un proverbe boursier « Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel ». Sauf si l’on a vraiment une vision à long terme voire très long terme, évidemment.

Certes. Mais il ne faut pas tomber non plus dans le cas de l’extrême opposée à vendre dès que vos actions commencent à générer des plus-values.

Il peut arriver d’être envahi par un sentiment d’excitation et de bonheur, et de vouloir absolument prendre ses gains alors que vous venez de réaliser un bénéfice. C’est une mauvaise raison de vendre, car la volatilité est la nature même des actions. Il y a toujours des fluctuations à court terme. Si vous vendez à la moindre hausse, vous perdez le potentiel de gains plus généreux.

Et c’est pareil dans l’autre sens, voici pourquoi il ne faut pas vendre à la moindre baisse.

2.3 Vendre à la moindre baisse

Les cours des actions augmentent et baissent tous les jours, et une simple baisse de vos investissements ne devrait pas vous inquiéter, et ne surtout pas vous faire vendre.

Parfois, des résultats plus faibles que prévu, une actualité, ou tout autre facteur vont venir impacter négativement le cours de l’action à court terme. Mais cela n’empêchera pas que la société restera intacte et ressortira encore plus forte de ces fluctuations à court terme. En vendant, vous matérialisez vos pertes et vous loupez un potentiel rebond de l’action. C’est dommage. Pour ne pas paniquer à la moindre baisse, pensez à bien analyser la société dans laquelle vous investissez pour avoir confiance en vos investissements.

2.4 Suivre aveuglément les conseils d’un influenceur ou d’un ami

Même si je sais que cela peut être tentant, la pire décision pour vendre une action est de suivre sans réfléchir les fameux « conseils » d’un influenceur sur Internet ou même de votre ami (même si vous lui faites vraiment confiance!). En bourse, il est impératif d’avoir ses propres convictions avant de prendre une décision.

Chaque investisseur possède une appétence au risque, un portefeuille, des moyens financiers et une situation personnelle différente. Ne suivez pas aveuglément quelqu’un qui vous dit de vendre une action en bourse.

Il est indispensable que vous fassiez au préalable votre propre analyse en lisant la presse, les actualités, et même les analyses des investisseurs professionnels. Cela vous permettra de confirmer ou d’infirmer ce que vous pensez.

Conclusion

Avant de vendre une action, faites toujours des analyses approfondies et réfléchissez à la façon dont la vente s’inscrit dans votre stratégie d’investissement globale. Il est important de prendre une décision éclairée avec une analyse rationnelle plutôt que de se laisser guider par des émotions comme la peur ou l’inquiétude.

 

Source : Boursicoteur

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE



L
LeRentier  23/01/24 - 11:53

Très bon article !!

J'aime

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier