Investir comme Warren Buffett : l’un des meilleurs investisseurs de tous ...

Par TEAM Richbourse, le 01 Avril 2024



INVESTIR COMME WARREN BUFFETT : L’UN DES MEILLEURS INVESTISSEURS DE TOUS LES TEMPS

Investir comme Warren Buffett : l’un des meilleurs investisseurs de tous les temps

En mars 2008 Warren Buffet était l’homme le plus riche du monde selon le magazine Forbes avec une fortune estimée à 65 milliards de dollars. Il a été élu en 1999 « meilleur investisseur du vingtième siècle », et il a accompli cela en investissant essentiellement dans une seule classe d’actifs : les actions.

Si investir comme Warren Buffett et obtenir des résultats similaires aux siens n’est pas chose facile (son talent personnel étant un facteur important dans l’équation de son succès), il y a cependant beaucoup de choses à apprendre de ses méthodes d’investissement et de sa philosophie boursière.

---

Partie 1 : Warren Buffett et sa méthode d’investissement

1/ Qui est Warren Buffett ?

Surnommé « l’Oracle d’Omaha » ou « le sage d’Omaha », du fait de ses commentaires de marché très suivis par la communauté financière et de ses choix d’investissement judicieux. Il achète ses premières actions à l’âge de 11 ans et comprend très vite l’opportunité incroyable que représentent les marchés boursiers.

A l’âge de 21 ans en 1951 il rencontre son mentor, Benjamin Graham, auteur du livre « l’investisseur intelligent », et c’est une révélation pour Buffett. Il apprend auprès du maitre les bases de son style : l’investissement dans la valeur.

A l’âge de 25 ans il fonde sa propre société et lève 100 000 dollars de capital. En 3 ans, Warren double la mise initiale de ses investisseurs. Il achètera ensuite la société mourante de textile Berkshire Hathaway, qu’il a transformé depuis en holding financière.

A la tête de Berkshire Hathaway il investira dans de multiples sociétés aux noms bien connus : Walt Disney, American Express, Coca Cola, Washington Post. Entre 1990 et 1998 la valeur de l’action Berkshire Hathaway passe de 5800 à 75 000 dollars.

Ses retours annuels entre 1976 et 2007 se situent autour des 30% par an. Ce niveau de rendement sur une période de temps aussi longue et avec une telle constance est une performance qui n’a été égalée que par quelques individus dans toute l’histoire de la finance.

2/ La méthode d’investissement de Warren Buffett

Warren Buffett n’investit que dans des sociétés qui disposent d’un fort avantage compétitif dans leur secteur, d’une image de marque forte, d’une communauté de clients fidèles prêts à payer pour leurs produits, qui génèrent beaucoup de cash-flow, et qui offre une bonne rentabilité des capitaux investis.

En tant qu’investisseur « dans la valeur », il n’investit que si la société se vend à un prix très faible par rapport à la valeur réelle de l’entreprise (il laisse ce qu’appelait Benjamin Graham une « marge de sécurité » sur le titre).

C’est à dire que comme un bon investisseur immobilier doit acheter son bien en dessous du prix du marché pour réaliser une bonne affaire, Buffett profite des moments d’irrationalité du marché pour acheter des sociétés d’excellente qualité à des prix très faibles.

Buffett investit à long terme et il n’essaie pas de prédire les mouvements futurs du marché. Il se concentre sur les opportunités qui sont devant lui à un instant T. Cela me semble être un point important car beaucoup d’investisseurs pensent qu’il faut être capable de prévoir le futur pour gagner de l’argent, chose que Buffett n’a jamais fait.

Pour preuve, ce court extrait d’une interview qu’il avait donné au magazine « Fortune » en 1999 :

« Je vais parler ici des niveaux du marché, mais je ne ferai pas de prédiction concernant ses prochains mouvements. A Berkshire, nous nous concentrons exclusivement sur les prix des sociétés individuelles, et très peu sur la valorisation du marché dans son ensemble. Et même si nous le faisions, le niveau général de valorisation du marché aujourd’hui ne permettrait pas de savoir où il ira la semaine prochaine, le mois prochain, ou même l’année prochaine. Les marchés se comportent d’une certaine manière, pendant parfois une longue période de temps, qui n’est pas lié à la valorisation. Mais tôt ou tard, la valorisation reprend ses droits. »

3/ Warren Buffett : valeur, long terme et dividendes

Buffett insiste sur le fait qu’il est un investisseur dans la valeur, mais dans les faits, les dividendes jouent aussi un grand rôle dans sa stratégie.

Il a toujours détenu au moins 50% de son portefeuille dans de solides actions à dividendes croissants, et ses plus grosses positions ont tendance à toujours avoir été concentrées dans des aristocrates du dividende (Coca Cola, Procter and Gamble, Johnson and Johnson, Walmart pour ne citer qu’eux).

Le cash-flow ainsi dégagé en dividendes lui permet de réinvestir massivement dans les opportunités intéressantes du moment.

Vous pouvez voir son style transparaitre à travers ses positions : uniquement des marques fortes qui disposent d’un avantage durable dans leur secteur, pas de sociétés spéculatives ou de hautes technologies, et un bon rendement en terme de dividende.

Partie 2 : Les 20 Meilleures Citations de Warren Buffett

Warren Buffett (en plus de ses talents financiers) est connu pour être un excellent communicant (et une machine à citations boursières). Il a été très souvent cité dans la presse au cours de sa carrière, et ses aphorismes sont devenus de véritables mantras pour beaucoup d’investisseurs. Voici donc une liste des 20 meilleures citations de Warren Buffett.

1/ Sur l’importance d’avoir une vision à long terme

« Au 20eme siècle, les États-Unis ont connu deux guerres mondiales, des conflits militaires couteux, la grande dépression, une dizaine de récessions et de paniques financières, des crises pétrolières, des épidémies, et la disgrâce présidentielle. Et l’indice Dow jones est passé de 66 à 11 497 points. »

2/ Sur l’importance d’investir

« Aujourd’hui les gens qui détiennent du cash ou l’équivalent se sentent en sécurité. Ils ne devraient pas. Ils ont choisi le pire actif possible à long terme. Un qui ne paie rien et qui est certain de perdre de la valeur avec le temps. »

3/ Sur la patience

« Le succès en investissement prend du temps, de la discipline et de la patience. Peu importe les efforts et le niveau de talent, il faut accepter le fait que certaines choses prennent simplement du temps. On ne peut pas faire un bébé en un mois en mettant neuf femmes sur l’affaire. »

4/ Sur les opportunités

« Les bonnes opportunités arrivent infréquemment. Alors quand il pleut de l’or, sortez le seau, pas le dé à coudre. »

5/ Sur la force de l’ordinaire

« Pour que tout se passe bien, vous n’aurez à faire que peu de choses bien dans votre vie du moment que vous ne faites pas trop de choses mal. Il n’est pas nécessaire de faire les choses de manière extraordinaire pour obtenir des résultats extraordinaires. »

6/ Sur le fait de connaitre ses limites

« Ce dont un investisseur a besoin, c’est de la capacité à évaluer et sélectionner des sociétés. Notez le mot « sélectionner ». Vous n’avez pas besoin d’être un expert sur chaque société, ni même sur beaucoup de sociétés. Vous devez être capable d’évaluer justement les sociétés qui sont dans votre cercle de compétence. La taille de ce cercle n’est pas très importante, en revanche, connaitre ses limites, est vital. »

7/ Sur la place de l’intelligence

« Vous n’avez pas besoin d’être un génie pour réussir. L’investissement n’est pas un jeu où celui qui a 160 de QI bat celui qui a 130 de QI. »

8/ Sur ce qui fait un investissement de qualité

« La clé pour bien investir n’est pas de savoir dans quelles proportions une industrie va affecter la société, ou de combien elle va grandir, mais plutôt de déterminer l’avantage compétitif d’une entreprise, et par dessus tout, la durabilité de cet avantage. »

9/ Sur le fait de toujours acheter au bon prix

« Il y a longtemps, Ben Graham m’a appris que le prix est ce que l’on paye, et que la valeur est ce que l’on obtient. Qu’on parle de chaussettes ou d’actions, j’aime acheter de la marchandise de qualité quand les prix sont bas! »

10/ Sur le fait de ne pas suivre la foule

« La plupart des gens commencent à s’intéresser aux actions quand tout le monde s’y intéresse. Le bon moment pour être intéressé est justement quand personne ne l’est. Vous ne pouvez pas acheter ce qui est populaire et obtenir de bons résultats. »

11/ Sur le bon moment pour acheter

« Le meilleur moment pour nous c’est quand une société de qualité rencontre des problèmes temporaires. Nous aimons acheter les sociétés pendant qu’elles sont sur la table d’opération. »

12/ Sur l’optimisme et le pessimisme

« La cause la plus commune de prix bas est le pessimisme. Parfois de manière globale, parfois par rapport à une société ou une industrie particulière. Nous voulons faire du business dans un tel environnement, pas parce que nous aimons particulièrement le pessimisme, mais parce que nous aimons les prix qu’il produit. L’optimisme est l’ennemi de l’acheteur rationnel. »

13/ Sur l’importance de mettre en place de saines habitudes

« Les chaines de l’habitude sont trop légères pour être senties jusqu’à ce qu’elles soient trop lourdes pour être brisées. »

14/ Sur l’importance de poser des limites

« Vous devez garder le contrôle de votre temps, et vous ne pouvez pas faire cela si vous ne savez pas dire non. Ne laissez par les autres écrire l’agenda de votre vie. »

15/ Sur l’incertitude de l’avenir

« Dans le monde des affaires, le rétroviseur est toujours plus clair que le pare-brise. Si le passé était le seul facteur à prendre en compte en investissement, les historiens seraient tous riches! »

16/ Sur le fait de penser par soi même

« Vous devez séparer votre opinion de celle de la foule. Les comportements grégaires conduisent les cerveaux à la paralysie. Je ne pense pas que les investisseurs agissent nécessairement de manière intelligente même s’ils sont intelligents. Intelligent ne veut pas dire rationnel. Pour réussir dans l’investissement, il faut savoir se séparer des craintes et des envies des autres, ce qui est pratiquement impossible. »

17/ Sur la rationalité

« Rien n’endort aussi bien la rationalité que des doses massives d’argent gagné sans effort. »

18/ Sur l’importance de se concentrer sur ce qui compte

« Les tournois sont gagnés par les gens qui se concentrent sur le jeu, pas sur le tableau des scores. »

19/ Sur le management

« J’essaie d’investir dans des sociétés d’une qualité telle qu’elles fonctionneraient même si un idiot les dirigeait. Car tôt ou tard cela arrive toujours. »

20/ Sur la valeur de la simplicité

« Les études complexes et les écoles de commerce récompensent la complexité au détriment de la simplicité. Dans les faits, la simplicité est presque toujours plus efficace. »

Conclusion

En conclusion, l'impact et l'approche d'investissement de Warren Buffett ont indéniablement façonné le paysage financier mondial. Sa stratégie axée sur la valeur, son pragmatisme inégalé et sa vision à long terme ont non seulement généré d'énormes rendements pour lui-même et ses actionnaires, mais ont également inspiré toute une génération d'investisseurs. Toutefois, au-delà de ses succès financiers, c'est son éthique d'investissement, son humilité et son engagement envers l'apprentissage continu qui continuent d'inspirer des millions de personnes à travers le monde. Alors que le monde financier évolue constamment, les principes intemporels de Buffett continueront sans aucun doute à guider et à influencer les investisseurs pour les générations à venir. En tant que tel, l'héritage de Warren Buffett en tant que le meilleur investisseur de tous les temps est non seulement inscrit dans les livres d'histoire financière, mais reste vivant dans les esprits de ceux qui cherchent à suivre ses pas et à comprendre les leçons qu'il a offertes.

 

Source : plus-riche.com

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier