Servair domine sur la BRVM, avec un rendement net de dividendes de 15,5% p...

Par TEAM Richbourse, le 26 Avril 2024



SERVAIR DOMINE SUR LA BRVM, AVEC UN RENDEMENT NET DE DIVIDENDES DE 15,5% POUR 2023

Servair domine sur la BRVM, avec un rendement net de dividendes de 15,5%  pour 2023

(Agence Ecofin) - Un dividende net exceptionnel pour un exercice 2023 tout à fait ordinaire propulse Servair Abidjan à la tête des rendements nets de dividendes proposés sur la BRVM. La valeur de l'action est attendue à la hausse.

Servair Abidjan CI, une entreprise dont le principal modèle économique repose sur la fourniture des services de restauration et de nettoyage des avions et de l'aéroport international d'Abidjan, a proposé un dividende net par action de 206,20 FCFA pour son exercice financier 2023. Pris sur la base du dernier cours de l'action en décembre 2023, cela représente un rendement net de 15,5%.

C'est pour le moment le meilleur gain en termes de dividende net proposé pour des investisseurs sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) d'Abidjan, où l'entreprise est cotée. Jusqu'à présent, c'est Onatel, filiale du groupe Maroc Telecom qui occupait le premier rang de cet indicateur, avec une rentabilité nette par action de 11,7% pour ses investisseurs.

Servair a souvent habitué le marché avec des ratios de dividendes sur bénéfices nets réalisés (payout) plutôt élevés. Pour les années où les actionnaires ont été récompensés, le payout minimum depuis 2014 est de 43,6%. Deux fois déjà (2017 et 2018), la barre des 100% des bénéfices nets distribués a été franchie. Mais l'année 2023 fait office de record, car Servair Abidjan veut distribuer 2,5 milliards FCFA de dividendes, soit  187,22% de sa marge nette de la période (1,3 milliard FCFA).

Cette décision de l'entreprise reste inattendue, car l'année 2023 a été tout à fait normale, au regard des performances annoncées. Le chiffre d'affaires n'a progressé que modestement (+4,16%) et le bénéfice net de 1,3 milliard FCFA n'est pas particulièrement extraordinaire. Aussi, les distributions de dividendes ont été plutôt correctes en 2021 et 2022, avec un payout moyen de 75,5% pour les deux années.

Rappelons que cette distribution a été rendue possible, car Servair Abidjan CI disposait déjà d'un report de bénéfices de 1,8 milliard FCFA. Toutefois, les premiers bénéficiaires de cette politique généreuse seront Richard et Charles Ong.

Inconnus du grand public en Côte d'Ivoire, ils sont les fondateurs et dirigeants de RRj Capital, une société de capital investissement, propriétaire de l'entreprise suisse Gate Group qui elle-même est propriétaire de Servair International, actionnaire à 76,16% de la filiale ivoirienne.

On peut s'attendre cependant à ce que la valeur de l'action Servair continue de progresser. Le rendement de 15,5% est actuellement près de deux fois supérieur à la moyenne de ce que représentent les 17 premiers dividendes qui avaient été annoncés jusqu'à présent (8,5%). Aussi, l'entreprise est sur un segment en croissance, avec des perspectives du transport aérien qui continuent de s'améliorer sur la place d'Abidjan, grâce à l'arrivée de nouvelles compagnies ou l'ouverture de nouvelles lignes.


Source : Agence Ecofin

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier