BRVM : croissance record de bénéfice pour le Groupe Castel en 2023

Par TEAM Richbourse, le 15 Mai 2024



BRVM : CROISSANCE RECORD DE BÉNÉFICE POUR LE GROUPE CASTEL EN 2023

BRVM : croissance record de bénéfice pour le Groupe Castel en 2023

(Agence Ecofin) - Cette performance a été portée par une croissance inhabituelle du revenu des activités non ordinaires. Les performances de 2024 sont à suivre.

La Société de Limonaderies et de Boissons Rafraîchissantes d'Afrique (SOLIBRA), dont le principal actionnaire avec 76,8% de participation est BGI, une filiale du groupe français Castel, a annoncé un bénéfice net de 15 milliards fcfa (24,69 millions de dollars) pour l'exercice 2023. Bien que ce ne soit pas le niveau de marge nette le plus élevé des dix dernières années, il s'agit de la croissance la plus robuste (+1139%) sur cette période, comparativement à 2022 1,2 milliard fcfa .

Cette performance a été soutenue par une augmentation des ventes. Après une baisse en 2022, le chiffre d'affaires est reparti à la hausse, atteignant son niveau le plus élevé de 311,4 milliards fcfa. Ce dynamisme a permis de contenir une augmentation des coûts de vente qui ont progressé de 23,3 milliards fcfa par rapport à l'année précédente.

De plus, une baisse des dotations aux amortissements et des charges financières presque stables ont permis à l'entreprise de réaliser des gains supplémentaires de marge. Elle a ainsi pu achever l'année 2023 sur un bénéfice avant impôts de 11,3 milliards fcfa contre environ 3 milliards fcfa en 2022. Mais ce qui a réellement impulsé la croissance du bénéfice net, c'est le niveau des résultats hors activités ordinaires.

Solibra n'explique pas ce qui compose ces activités non ordinaires, mais en 2023, leur contribution aux revenus du brasseur a été de 7,5 milliards fcfa. C'est bien plus que la totalité des performances pour cet indicateur depuis 2014, selon des données compilées par l'Agence Ecofin.

Cette année, Solibra annonce des dividendes pour ses actionnaires, dont 18,6% de flottant boursier. Cependant, selon la plateforme d'informations boursières Richbourse, « le rendement très faible du dividende (3,24%) pourrait refroidir les investisseurs ». De plus, Solibra devra présenter des indicateurs plus fiables à ses investisseurs.

Elle devra notamment garantir que le bénéfice net continuera de progresser sur un marché devenu concurrentiel avec l'arrivée de Brassivoire, une alliance entre le spécialiste de la distribution CFAO et le groupe néerlandais Heineken. De plus, malgré une augmentation des prix en 2024, le pouvoir d'achat des Ivoiriens continue de se réduire, plombé par des factures d'énergie, alimentaires ou encore de transport plus importantes. On peut cependant s'attendre à une augmentation des ventes au premier trimestre, en raison de l'effet Coupe d'Afrique des Nations de Football.

 


Source : Agence Ecofin

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier