BRVM : dettes élevées, rendements en baisse pour les sociétés pétroli?...

Par TEAM Richbourse, le 28 Mai 2024



BRVM : DETTES ÉLEVÉES, RENDEMENTS EN BAISSE POUR LES SOCIÉTÉS PÉTROLIÈRES COTÉES

BRVM : dettes élevées, rendements en baisse pour les sociétés pétrolières cotées

(Agence Ecofin) - Une part plus élevée des marges est tournée vers des remboursements de dettes, et le rendement pour les actionnaires est faible et en baisse.

Pour les trois sociétés de distribution de produits pétroliers cotées à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d'Abidjan, l'année 2023 s'est terminée avec des niveaux d'endettement élevés, augmentant la pression sur les rendements financiers pour les investisseurs. Parmi elles, Vivo Energy a enregistré la plus forte augmentation de son endettement net.

A fin 2023, l'endettement net de Vivo Energy représentait 172 % de ses fonds propres contre 42 % l'année précédente, atteignant ainsi son plus haut niveau depuis 2019, selon une analyse des rapports financiers de l'entreprise. TotalEnergies Sénégal a suivi une tendance similaire avec un ratio dettes nettes sur fonds propres de 156,11 % en hausse par rapport aux 127,63 % de 2022, ce qui constitue également le niveau le plus élevé en quatre ans.

Pour TotalEnergies Côte d'Ivoire, ce ratio s'est établi à 29,47 %. Bien que plus faible, il s'agit du niveau le plus élevé depuis 2019. Parallèlement à cette augmentation de l'endettement, une baisse de la rentabilité financière (gain pour les actionnaires) a été observée entre 2019 et 2023. La rentabilité financière de la société est passée de 23,19 % à 19,06 %.

TotalEnergies Sénégal a connu une chute de sa rentabilité financière, passant de 31,5 % en 2022 à 18,8 % en 2023. Quant à Vivo Energy, bien que son taux de rentabilité pour les actionnaires ait augmenté par rapport à son plus bas niveau de 2019 (-25 %), il reste inférieur à celui des entreprises du même secteur avec un taux de 15,9 % à fin 2023.

L'analyse croisée des résultats des trois sociétés montre que les marges d'exploitation et la part des bénéfices nets sur le chiffre d'affaires ont également diminué, tandis que la part des charges financières sur leurs dettes a relativement augmenté. Les deux filiales de TotalEnergies ont annoncé pour 2023 des dividendes nets représentant un rendement moyen de 10 % pour les deux entreprises.

Cependant, ce rendement est principalement dû à la baisse de la valeur boursière des actions des deux entreprises. Par exemple, Vivo Energy n'a pas distribué de dividendes pour l'exercice 2023. Les trois sociétés expliquent cette configuration de leurs activités par divers facteurs, mais les investisseurs en fonds propres espèrent obtenir de meilleurs rendements de leurs placements.

Il est important de noter que tous les actionnaires ne sont pas logés à la même enseigne. Ces entreprises sont des filiales de grands groupes énergétiques tels que TotalEnergies et le groupe britannique Shell, qui sont souvent leurs fournisseurs et bénéficient ainsi de revenus consolidés. En revanche, les autres actionnaires ne profitent pas des mêmes opportunités de revenus.


Source : Agence Ecofin

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier