Société Générale CI, No1 des banques de la CEDEAO en valeur boursière

Par TEAM Richbourse, le 17 Juin 2024



SOCIÉTÉ GÉNÉRALE CI, NO1 DES BANQUES DE LA CEDEAO EN VALEUR BOURSIÈRE

Société Générale CI, No1 des banques de la CEDEAO en valeur boursière

(Agence Ecofin) - La dévaluation du naira a créé l’opportunité de ce classement, mais c’est la première fois qu’une banque cotée d’un pays de l’Afrique subsaharienne francophone, atteint ce niveau de valeur boursière.

La filiale en Côte d'Ivoire du groupe bancaire français Société Générale est actuellement la première banque de la CEDEAO en termes de valeur boursière. Sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d'Abidjan où elle est cotée, sa valorisation de marché est de 638,1 milliards de FCFA (1,04 milliard $). Ce niveau lui permet de figurer parmi les 14 banques cotées sur des marchés africains dont la valeur boursière dépasse le milliard de dollars.

À la mi-année 2024, la valeur de son action a déjà progressé de 27,8% sur le marché financier de l'UEMOA. C'est sa troisième meilleure performance depuis 2015, selon des données consultées par l'Agence Ecofin.

Parmi 18 banques systémiques africaines (ayant une forte valeur de marché ou une large présence sur le continent), Société Générale Côte d'Ivoire affiche la troisième meilleure performance au cours des 30 derniers jours (+13,4%).

Une valeur boursière qui reflète les performances du trimestre 1

Cette croissance s’inscrit dans le sillage des annonces de solides performances au cours du premier trimestre 2024. La banque a présenté (dans des comptes non audités), des chiffres qui reflètent son meilleur produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires dans les banques) et son meilleur bénéfice net depuis 2015. De plus, la croissance du résultat net pour les trois mois se terminant fin mars 2024 (+58,4%) est la plus vigoureuse de la période sous revue. Aussi, une marge de progression de 5,8% est encore possible sur sa valeur de marché, selon des analystes de la plateforme Investing.com.

Cependant, il faut noter que ce positionnement de Société Générale Côte d'Ivoire parmi les banques les mieux valorisées de la CEDEAO est en partie dû à la dévaluation du naira. Cette perte de valeur monétaire a réduit significativement le poids en dollars américains des grands groupes bancaires nigérians comme Access Holding, United Bank for Africa, et Guaranty Trust Holding, qui ont pourtant réalisé des performances records en 2023 dans leurs monnaies nationales.

C'est la première fois qu'une banque active dans un seul pays de l'Afrique francophone subsaharienne, franchit le milliard de dollars de valeur boursière. Il y a une grande dynamique autour de l'action Société Générale CI, qui, bien qu'assez chère (18 300 FCFA en moyenne), a déjà fait l'objet de près de 3 milliards de FCFA de transactions depuis le début de l'année 2024. C'est plus de la moitié du volume de transactions enregistré tout au long de l'année 2023 (5,77 milliards de FCFA), selon des données de la plateforme African Markets.

Ces performances sont observées alors qu'il existe toujours un doute quant à savoir si la filiale ivoirienne du groupe Société Générale sera également cédée, comme l'a été celle du Maroc, la plus importante en Afrique. Si tel est le cas, le groupe bancaire français est en position de force pour en tirer une grande valeur.

Au-delà de la valeur boursière atteignant le milliard de dollars, SGB CI a un faible niveau de levier, avec des actifs représentant seulement 8,6 fois les fonds propres selon des données du premier trimestre 2024. Cela signifie que la banque est principalement orientée vers la création de valeur pour ses actionnaires, grâce aux importantes réserves de liquidités qu'elle a constituées.

Des discussions serrées en perspectives, en cas de projet de cession par la maison mère

Cependant, bien que l'exploitation soit majoritairement tournée vers la création de richesse pour les actionnaires, le rendement des fonds propres a continué de baisser depuis 2014, lorsqu'il était de 35,6%. Sur la base des données financières des quatre derniers trimestres, ce rendement n'est plus que de 26%.

Société Générale est ainsi sous les feux des projecteurs comme l'une des banques les plus intéressantes à suivre en raison de sa valeur boursière, de son potentiel de croissance, de sa position dominante sur un marché dont les prévisions de progression sont très positives, mais aussi en raison du risque d'une cession par sa maison mère pour des raisons de conformité. La dynamique des investisseurs est à suivre.

Selon des informations de septembre 2023, l'investisseur institutionnel majeur au capital de la banque est Russel Investment Management, un gestionnaire d'actifs américain basé à Seattle. Toutefois, le groupe Société Générale reste de loin l'actionnaire majoritaire avec 73% de participation dans sa filiale, tandis que d'autres investisseurs importants incluent des filiales en Afrique francophone du groupe d'assurance Allianz.

Le public de la BRVM détient 18,1% des parts.


Source : Agence Ecofin

TEAM Richbourse
Le manque d'éducation financière ou la méconnaissance des véritables véhicules d'enrichissement sont souvent à la base de la plupart des difficultés financières rencontrées. Spécialisé dans le conseil et l'interprétation objective de la santé financière des sociétés cotées de la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières), notre objectif est de vous faire découvrir les bases de l'indépendance financière par la bourse.


ARTICLES CONNEXES



SOYEZ LE PREMIER À REAGIR À CET ARTICLE


Pour poster un commentaire, merci de vous identifier